250 millions d’euros pour accélérer la transition écologique des TPE et PME

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire, Bpifrance et l’Ademe ont lancé le 5 juin le plan d’accélération de la transition écologique des TPE et PME. Il vise à encourager les entreprises à investir dans la conversion écologique comme plan de relance.

« La transition écologique est une responsabilité mais aussi une opportunité de création de valeur et d’emploi pour notre pays », indique Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. Le 5 juin, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a présenté un plan d’accélération de la filière pour les TPE et PME. Le dispositif, d’un montant de 250 millions d’euros, opéré par Bpifrance, banque du climat pour les entrepreneurs et l’Ademe vise à inciter les entreprises à réduire leur empreinte carbone. 

1 000 entreprises accompagnées d’ici 2025

Sous l’emblème du coq vert, les dirigeants de TPE et PME qui souhaitent être accompagnées peuvent réaliser une auto-évaluation du niveau de maturité de leur entreprise vis-à-vis de la transition écologique et énergétique et de l’économie circulaire, grâce au « Climatomètre ». Cet outil leur permet également de recevoir des recommandations personnalisées et d’accéder à des ressources complémentaires pour entamer ou poursuivre leur démarche. Afin d’accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de ces actions, le dispositif « DIAG ECO-FLUX » les met en relation avec des bureaux d’experts, grâce au réseau de Bpifrance.

Côté financement, le prêt vert Ademe-Bpifrance, plafonné à un million d’euros pouvant aller jusqu’à dix ans, permet de financer les actions préconisées par le « DIAG ECO-FLUX ». En parallèle, le prêt Economies d’Energies, octroyé par Bpifrance, finance les équipements éligibles aux certificats d’économies d’énergie des secteurs « bâtiments tertiaires » et « industrie » ainsi que les prestations, matériels et travaux liés. Le montant peut atteindre jusqu’à 500 000 euros avec une durée de trois à sept ans. Quant au plan plan d’accélération de la Transition écologique des TPE et PME, il prévoit d’accompagner 1 000 entreprises d’ici 2025.

Les générations futures pour accélérer la transition écologique sur le territoire

Pour assurer une transition écologique à leur entreprise, les dirigeants de TPE et PME peuvent aussi compter sur les jeunes diplômés ou en études. En novembre 2018, Edouard Philippe a lancé le « Volontariat Territorial en Entreprise » (VTE) pour aider les PME et TPE sur le territoire français à gagner en visibilité afin de recruter des jeunes talents qualifiés. Les entrepreneurs vont désormais pouvoir s’entourer de ces jeunes talents pour enclencher de nouveaux projets et apporter un regard neuf pour décarboner l’entreprise. L’Ecole des Ponts ParisTech, l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat, l’Université Gustave Eiffel, l’IFP School et d’autres écoles ont déjà fait part de leur intérêt pour mobiliser leurs élèves.

Pour en savoir plus, téléchargez : 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil