26e édition du Salon des entrepreneurs : la création d’entreprise à l’honneur

Créateurs, startups, indépendants, dirigeants, experts et toute la Team France Export se sont réunis pendant deux journées à Paris pour accélérer leurs projets et faire le plein d’énergie. Retour sur un événement riche en enseignements, marqué par le lancement de nouveaux dispositifs d’ampleur.

La création d’entreprise a le vent en poupe. Pas moins de 65 000 visiteurs, 200 conférenciers et 2 000 experts se sont déplacés pour participer au 26e Salon des entrepreneurs qui s’est déroulé les 6 et 7 février au Palais des Congrès à Paris. Porteurs de projet, startuppers, chefs d’entreprise, repreneurs… ils sont venus s’informer, échanger, réseauter, trouver des solutions, partager leur expérience ou tout simplement s’inspirer des nombreux conseils afin d’accélérer leur projet ou franchir un cap. Une édition qui, cette année, a mis un coup de projecteur sur l’accompagnement à la création d’entreprise, à l’heure où celle-ci bat tous les records dans l’Hexagone : selon l’Insee, près de 700 000 nouvelles sociétés ont été créées l’an dernier, soit une hausse de 17 % sur un an.

Bpifrance Création au service de l’ensemble du territoire

Accompagner les créateurs d’entreprise en leur donnant toutes les clés, idées, informations et outils pour réussir leur projet, c’est précisément l’objectif du nouveau site Internet de Bpifrance, Bpifrance Création, inauguré officiellement à l’occasion du salon.

De fait, Bpifrance a récemment accueilli en son sein l’Agence France Entrepreneur pour donner naissance à ce nouveau dispositif qui s’appuie également sur les régions ainsi que sur un réseau d’associations qui accompagne les entrepreneurs dans leurs projets de création ou de développement. Avec pour objectif « d’aller plus vers les quartiers », a indiqué Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, lors du débat inaugural du salon. 

Un accompagnement à la création sous tous ses angles

Tout au long de l’événement, le pavillon de Bpifrance Création n’a pas désempli. De nombreuses associations y expliquaient leurs solutions d’accompagnement à la création d’entreprise sous tous ses angles.

C’est ainsi que CitésLab informait les visiteurs sur ses actions pour faire émerger des projets d’entreprise dans les quartiers prioritaires, tandis que l’Union des couveuses d’entreprises détaillait le contrat d’appui au projet d’entreprise permettant de tester un projet. De son côté, Positive Planet détaillait ses programmes de mentoring, pendant que Force Femmes renseignait sur son soutien aux créatrices d’entreprise de plus de 45 ans.

Les incubateurs pour femmes entrepreneures Les Premières, le soutien aux étudiants entrepreneurs avec Pépite France, la plateforme d’échanges dédiée aux TPE-PME de WikiPME, les coopératives d’entrepreneurs regroupées au sein de Coopérer pour Entreprendre, la résidence d’économie sociétale Les Chaudronneries, la formation à la création d’entreprise de BGE, le financement des TPE proposé par Initiative France… sont autant de soutiens mis à disposition des créateurs pour les aider à réussir leur parcours d’entrepreneur.


Team France Export en ordre de marche

Quelques pas plus loin, le pavillon Team France Export a lui aussi suscité un vif intérêt des visiteurs. Et pour cause. Le nouveau dispositif, qui réunit sous cette bannière commune 

Business France, Bpifrance ainsi que les chambres de commerce et d’industrie, est en ordre de marche pour booster l’export des entreprises tricolores. L’objectif ? Proposer aux PME et ETI une offre lisible, efficace et adaptée.

En clair, les acteurs publics ont lancé des guichets uniques dans les régions, en déployant un réseau de 250 « conseillers internationaux », spécialistes de l’export et des différents secteurs d’activité. Ils seront des référents de proximité des entreprises qui seront conseillées en fonction de leurs moyens et de leur maturité. Sans oublier le réseau de conseillers internationaux à l’étranger mis en place par Team France Export pour aider les sociétés à mettre en œuvre leurs plans d’action et déployer leurs ailes au-delà des frontières hexagonales.

Les opportunités dans les régions

Par ailleurs, la ville d’Amiens cherchait à attirer des candidats susceptibles de rejoindre ses pépinières : plusieurs porteurs de projets s’y sont installés l’an dernier à la suite du salon, confiait-t-on sur le stand... Et la technopole Agropole d’Agen de promouvoir son concours national qui a récompensé l’an dernier des startups innovantes telles que Tomm’Pousse, spécialisée dans les fromages végétaux affinés, ou Kovee, première entreprise européenne de couverts comestibles…Les régions n’ont pas été pas en reste.

Sous le pavillon Hauts-de-France, il fallait patienter en file indienne pour poser des questions sur l’écosystème de cette région qui dispose de nombreux incubateurs, comme Euratechnologies, et offre des opportunités dans plusieurs filières, du numérique aux textiles techniques en passant par l’agro-alimentaire.De son côté, le stand de la région Centre-Val-de-Loire mettait en avant la proximité de la capitale ainsi que la variété de ses secteurs d’activité, allant de l’aéronautique aux cosmétiques.

Dans les allées fourmillantes du salon, se côtoyaient aussi une ribambelle de sociétés venues présenter leurs services, du géant Google qui mettait en avant ses outils numériques aux startups en quête de partenaires, à l’image de la jeune pousse Please qui digitalise des offres des petits commerçants et cherche à se déployer dans davantage de villes. C’est enfin sans oublier qu’une panoplie de conférences a permis aux futurs dirigeants de s’inspirer des témoignages d’entrepreneurs, de leur passion comme de leurs success-stories.

Rendez-vous est d’ores et déjà donné aux créateurs d’entreprise par les organisateurs du salon les 5 et 6 février 2020 à Paris pour une nouvelle édition.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

17 entreprises ont intégré il y a peu, la 1ère promotion de l’Accélérateur PE, un nouveau programme de soutien et d… https://t.co/UuxKbGglJo