Entrepreneurs, vous voulez aller vous faire voir ailleurs ? Sachez que si toutes les entreprises n’ont pas vocation à se développer à l’international, il y a tout de même 4 conditions incontournables à remplir pour s'assurer une internationalisation pérenne.  

Le dirigeant doit être impliqué et convaincu de la réussite du projet

La réussite d’une entreprise à l’international dépend étroitement de la fibre entrepreneuriale de son dirigeant. La recherche académique établit un lien positif fort entre le dynamisme, l’ouverture à l’international du dirigeant, et l’intensité d’exportation de son entreprise. Le dirigeant joue un rôle de catalyseur d’ouverture de son entreprise vers les marchés étrangers.

L’entreprise doit être "staffée" pour l’international

Avant de se lancer à l’international, une entreprise doit évaluer sa capacité opérationnelle à exporter dans la durée. Se maintenir à l’étranger nécessite de disposer de compétences humaines spécifiques (capacités linguistiques, connaissance des marchés internationaux), ainsi que de structurer l’organisation de l’entreprise.

Il faut partir avec un avantage concurrentiel à l’international

Une entreprise qui cherche à pénétrer un marché étranger dont elle connaît mal les habitudes de consommation, les réseaux de distribution et la culture, sera forcément moins concurrentielle que ses homologues locales. Pour réussir à s’imposer durablement, elle doit disposer d’un avantage comparatif qui lui assure une plus grande compétitivité que ses concurrents locaux.

Cet atout qui permet à une entreprise de se démarquer en France doit être duplicable à l'étranger. Par exemple, si la force d'une entreprise repose sur la qualité de son système après-vente, elle doit être capable de mettre en place un système d'assistance plus efficace que ses concurrents dans le pays cible. Un actif stratégique est une compétence ou une ressource rare, difficile à imiter et complexe à substituer ou à transférer.

Il faut avoir une stratégie adaptée à chaque pays

Quel que soit leur secteur et quelle que soit leur taille, les entreprises qui se maintiennent à l’international partagent toutes un point commun : leur internationalisation est le fruit d’une stratégie de long terme propre à chaque marché export. Enfin, pour vous préparer à l’international il faut tout d ’abord :

  1. Déterminer des objectifs à atteindre
  2. Identifier les moyens pour y parvenir

Ces conseils sont issus de l'étude « Vaincre la peur de l'international. Les PME à la conquête du monde » de Bpifrance Le Lab. L’international représente bien plus que des opportunités de business : il attire les talents, rend fier l’ensemble des équipes, crée une boucle vertueuse d’innovation et diversifie les risques lorsqu’un marché national se retourne. 
Retrouvez cette étude et des solutions concrètes pour réussir à l’international sur le site de Bpifrance Le Lab.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

"Oui, bien choisir son mentor est essentiel..." Nouvelle tribune de @pa_truan sur le choix de son mentor ! 👉… https://t.co/9nbrKoMqZn