7 choses à savoir sur le Brésil

Cinquième pays du monde par sa superficie et sa population, le Brésil est un véritable géant économique. Avec sa population jeune, son économie diversifiée et ses matières premières agricoles et énergétiques abondantes, le Brésil offre de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises. Focus sur ce géant sud-américain.

1- Un important marché intérieur

Le Brésil est le plus grand marché d'Amérique latine, le cinquième pays le plus peuplé du monde et la huitième plus grande économie mondiale en termes de PIB. Il dispose d’un important marché intérieur grâce au développement de la classe moyenne qui représente près de la moitié de la population (autour de 100 millions).

2- Une consolidation de la croissance

Après deux années de récession (2015-2016), le Brésil a renoué avec la croissance en 2017. Les perspectives de croissance pour 2018 ont d’ailleurs été revues à la hausse, à deux reprises, par le FMI à 2,3 % du PIB. L’activité brésilienne devrait être soutenue par la hausse de la consommation des ménages (moteur de la croissance), qui bénéficie de la baisse de l’inflation, de la réduction progressive du chômage et des taux d’intérêts.

3- Une économie diversifiée

La diversification de l’économie demeure un atout majeur du pays.
Avec un secteur agricole de pointe qui représente 4,9 % du PIB en 2016, le Brésil est le troisième exportateur mondial de produits agricoles, derrière les Etats-Unis et l’UE, selon l’OMC. Il est également le 1er producteur mondial de jus d’orange, de sucre, de café et le 2e de soja, derrière les Etats-Unis. C’est également un grand pays d’élevage (2e producteur mondial de viande bovine).
Les abondantes réserves des minerais placent le pays parmi les leaders mondiaux des exportations de fer et d’aluminium primaire (bauxite). L’industrie pèse 18,3 % du PIB, dont 10,3 % du PIB pour l’industrie manufacturière. Celle-ci s’est fortement développée dans les secteurs aéronautiques, de l’automobile, de la pharmacie, de la sidérurgie, du textile, etc. Le secteur des services, particulièrement moderne et développé, représente plus de 63 % du PIB. Il emploie près de 77 % de la population active brésilienne.

4- Monnaie

Le real brésilien, ainsi comme la plupart des devises émergentes, a tendance à se déprécier face à la remontée des taux d’intérêt aux Etats-Unis. Cependant, le risque d’une crise de change semble contenu grâce aux réserves en devises considérables (estimées à 380 Mds d’USD, soit 30 mois d’importations) et qui placent le Brésil en position favorable pour résister aux chocs externes.

5- Climat des affaires

Marqué par de très nombreux scandales de corruption, notamment dans les milieux politiques, et concernant les marchés publics, le Brésil est situé au 125e rang sur 190 pays au classement Doing Business. C’est la plus mauvaise note parmi les BRICS (Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Le Brésil reste cependant une destination très attractive pour les investisseurs : la 1re destination d’IDE d’Amérique latine et le 8e au niveau mondial (2017).

6- Langues

Si le portugais est la langue officielle, l'anglais est la première langue étrangère parlée au Brésil. L'espagnol est généralement compris par la population brésilienne. Et le français est encore parlé par un peu moins de 600 000 personnes !

7- Les clés du succès

Décontractés, informels, émotifs, tactiles et particulièrement expressifs… les habitants de ce vaste pays d’Amérique latine, le seul du continent où l’on parle le portugais, sont en outre réputés pour être optimistes, passionnés et tournés vers l’avenir. Au cœur des affaires brésiliennes, la relation et la convivialité font partie de l'esprit de groupe et il vous faudra y consacrer du temps. Le rapport des Brésiliens à celui-ci étant élastique, les retards sont acceptés et le rythme tient compte de l’humain. C’est la bonne entente, plus que le résultat, qui est au premier plan : les Brésiliens, généralement, n’aiment pas la confrontation et risquent d’avoir du mal à vous dire « non ».

Vous voulez faire des offres en real brésilien ? Prenez le risque de gagner avec l’Assurance change négociation !

L’Assurance change négociation de Bpifrance permet de maîtriser votre risque de change et ainsi de faciliter la négociation de vos contrats à l’export. Pour chaque opération export, Bpifrance garantit un cours à terme pour vous permettre de vous engager sereinement dans une relation commerciale. Le montant en devise est ainsi stabilisé et peut être optimisé. Le risque de change est parfaitement neutralisé.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

RT @DGEntreprises: 🚀 [Volontariat Territorial en Entreprise] Le #VTE a vocation à faire valoir auprès des étudiants les opportunités de ca…