AV Composites : le volet aluminium isolant assorti à... la peinture du salon

La PME provençale a mis au point un panneau de volet aluminium isolant thermolaquable. De quoi démultiplier l'offre du secteur.

  • Etudes
  • Temps de lecture: 2 min
Vincent Aprin, AV Composite

Créée en 2005 par Vincent Aprin et Fabrice Garnier, la société AV Composites, basée à Saint Rémy de Provence, s'est spécialisée dans les panneaux isolants pour le secteur du bâtiment. Son dernier panneau de volet aluminium lui ouvre de belles perspectives de croissance. La performance d'isolation thermique de la mousse isolante utilisée pour ce panneau, fabriquée à partir de bouteilles plastiques recyclées, permet en effet de remplacer un panneau de 10 centimètres de bois par un panneau aluminium de 2,5 centimètres d'épaisseur. En outre, l'ensemble des éléments constitutifs de ce panneau supporte un passage au four à 200°C, permettant d'utiliser la technique du thermolaquage – application de peinture en poudre sur une pièce métallique puis cuisson au four – pour donner la couleur finale.

Un impact sensible sur la trésorerie

Conséquence, fabricants et distributeurs peuvent approvisionner des panneaux de volet bruts et sont à même de proposer un million de coloris - pas moins ! - et des effets de textures différents aux clients finaux. Une révolution, qui induit de surcroît des avantages financiers. Sans cette innovation, « les professionnels devaient stocker jusqu'à une vingtaine de bobines laquées pour offrir un choix de couleurs à leurs clients - avec un impact important sur la trésorerie », souligne le Pdg, Vincent Aprin.

AV Composites a déposé un brevet international pour cette innovation. Entre 2013 et 2014, son chiffre d'affaires est passé de 5,6 millions d'euros à 6,5 millions d'euros - et 80 % de cette progression est lié au lancement du nouveau produit. « Nous travaillons à décliner cette invention dans différents domaines, comme les portails, les portes de garage ou les panneaux aluminium de façade », poursuit Vincent Aprin. Pas étonnant que la PME, qui emploie 18 personnes, estime qu'elle va doubler son CA dans les cinq années à venir.