Fonds communs de placement dans l'innovation : tableau de bord de l'activité 1997-2011

Bpifrance et l'Afic publient le tableau de bord des FCPI qui, depuis leur création en 1997, ont financé près de 1 250 entreprises innovantes dont 1 sur 2 est exportatrice

  • Actus
  • Temps de lecture: 2 min

Entre 1997 et 2011, 6,3 milliards d'euros ont été levés par les FCPI, dont 3,9 milliards d'euros ont été investis dans près de 1 250 entreprises innovantes

  • Une présence durable des FCPI aux côtés des entreprises : 2 sur 3 ont bénéficié de refinancements, 1 sur 3 est nouvellement soutenue.
  • Une prise de risque non négligeable de la part des FCPI au moment de l’investissement, étant donné la jeunesse des entreprises (1 sur 2 a moins de 4 ans), l’absence de chiffre d’affaires (1 sur 5) ou leur capitalisation limitée (1 sur 3 a moins de 150 k€ de fonds propres).
  • Des prises de participation dans des valeurs françaises (9 entreprises sur 10).

Plus de 8 entreprises françaises sur 10, soutenues par les FCPI, sont toujours en activité fin 2011

  • Elles emploient 56 000 personnes et ont réalisé 11 milliards d'euros de chiffre d’affaires.
  • 1 sur 2 est exportatrice.
  • Entre le premier tour de table et fin 2011, 170 micro-entreprises sont devenues des PME et 28 PME des ETI.

En 2011, nouveau recul des levées de fonds et baisse du nombre d’entreprises accompagnées

  • Des montants investis qui restent élevés (426 M€), à un niveau supérieur, pour la quatrième année consécutive, à celui de la collecte au titre du quota des 60 % et pour la seconde fois, à celui des levées de fonds totales (294 M€).
  • Recul des levées de fonds pour la quatrième année consécutive (- 31 % par rapport à 2010), préfigurant une baisse persistante du niveau d’investissement dans les années à venir.
  • Premier recul du nombre d’entreprises accompagnées depuis 2005 (- 7 % par rapport à 2010), avec un quart d’entreprises nouvellement soutenues en moins (93 contre 125 en 2010) et un nombre d’entreprises refinancées légèrement supérieur (255 pour 249 en 2010).
  • Les nouvelles entreprises accompagnées sont majoritairement de plus petite taille, notamment parce qu’elles sont un peu plus jeunes que les primo-investies de 2010.