Advens invite les entreprises à soutenir LinkedOut pour favoriser l’inclusion

La société Advens, spécialisée en cybersécurité, participe au Vendée Globe 2020, avec le marin Thomas Ruyant. A cette occasion, elle a décidé d’offrir l’identité de son bateau au projet LinkedOut, qui accompagne les personnes en précarité dans leur retour à l’emploi, et ainsi le médiatiser au plus grand nombre. 

« En tant qu’entrepreneur, je souhaite que la performance économique et financière de mon entreprise soit mise au service du bien commun et qu’on puisse avoir un maximum d’impact », affirme Alexandre Fayeulle, président-fondateur d’Advens, un des leaders français de la cybersécurité. Il y a un an, alors que l’entreprise termine tout juste la fabrication d'un bateau dernière génération, pour le Vendée Globe 2020, Alexandre Fayeulle souhaite apporter du sens à ce projet entrepreneurial qui mêle sport et innovation. Advens décide d'offrir l’habillage et le nom du navire au modèle de tech positive LinkedOut, qui lutte contre l’exclusion en permettant le retour à l’emploi des plus précaires. « Le Vendée Globe n’est qu’un tremplin pour médiatiser ce dispositif innovant. Plus on est haut dans le classement, plus le projet aura de la visibilité, plus on aura d’impact sur le grand public », précise-t-il, alors que le marin et son voilier pointent à la deuxième place du Vendée Globe au moment de l’entretien. 

« 45 entreprises sont engagées et nous ne sommes qu’au début »

« L’objectif est d’initier une grande course au changement en faveur de l’inclusion en mobilisant le plus grand nombre d’entreprises », indique-t-il. Pourtant, Alexandre Fayeulle était, avant sa rencontre avec LinkedOut, peu informé sur l’exclusion. Aujourd’hui, à travers Advens, il est l’un des porte-paroles de l’association et des bienfaits de l’inclusion pour une société. SwissLife a elle aussi décidé de soutenir le projet. « Au total, 15 entreprises soutiennent la Course Au Changement et 45 entreprises sont engagées en proposant des offres d’emploi sur la plateforme, et nous ne sommes qu’au début !"

LinkedOut a été initié il y a un peu plus d’un an par l’association Entourage. Le concept est d’accompagner des promotions de personnes en situation d’exclusion à la recherche d’un emploi, en s’appuyant notamment sur des bénévoles coachs. Pour cette première édition, 80 candidats ont été sélectionnés afin d'être soutenus sur une période de 6 à 12 mois. D’ici 2022, l’association a pour objectif d’accompagner 500 candidats, mais grâce au Vendée Globe, Alexandre Fayeulle espère atteindre cet objectif plus rapidement. En s’engageant, Advens a donc suivi un programme adapté aux entreprises. 16 collaborateurs volontaires ont été attribués à des candidats en tant que coachs. Formés par l’association, ils les accompagnent pour mettre leur CV à jour et dans leur recherche d’emploi. « Ça crée de l'émulation dans l’entreprise, une véritable mobilisation et solidarité parce que tous souhaitent que ces candidats trouvent un emploi rapidement  », assure Alexandre Fayeulle.

Donner du sens à la performance des entreprises

Ces initiatives répondent à la quête de sens des entreprises, utiles pour attirer de nouveaux talents. « Les nouvelles générations exigent et s’orientent vers des entreprises plus responsables, engagées pour le bien commun ». La société spécialisée dans la cybersécurité l’a bien compris. Alors qu’elle est dans un secteur où les talents sont très recherchés, elle est composée d’une équipe de 250 salariés qui partagent des valeurs communes. « Avoir initié et participé à cette course au changement apporte une grosse valeur ajoutée à notre projet d’entreprise, ça engage et fidélise nos collaborateurs, admet l’entrepreneur. En termes d’image de marque et de notoriété c’est top. Il y a énormément de bénéfices à en tirer ».

Convaincu par cette quête de sens, Alexandre Fayeulle a réuni en septembre une table ronde avec l’ensemble de l’écosystème de la cybersécurité et des acteurs engagés pour la cause, pour aborder l’inclusion comme solution à la pénurie de main d’œuvre auquel est confronté le secteur. « Par exemple, les pirates informatiques contre lesquels on se bat au quotidien sont des gens qui, à la base sont exclus. On fait face à une énorme diversité avec des méthodes de pensées très différentes des nôtres. Nous on recrute des profils qui viennent de filières très normées et qui ont un raisonnement très standardisé », explique le fondateur d’Advens. Face à ce constat, cette table ronde a permis de mettre en évidence l’intérêt pour le secteur de s’enrichir en diversité. « Intégrer des personnes exclues, des jeunes en décrochage scolaire ou des personnes en situation de handicap pourrait permettre de combler la pénurie d’embauche, tout en répondant à un enjeu prioritaire de notre secteur ». Advens prévoit de recruter un candidat de la première promotion de LinkedOut et invite, à travers le Vendée Globe, toutes les entreprises à se rapprocher de l’association.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil