Numéro 2 du marché mondial des vins et spiritueux et groupe historique du CAC 40, Pernod Ricard, ne cesse de progresser dans les classements. Derrière ses récentes réussites, se trouve, Alexandre Ricard, PDG du groupe depuis 2015. Invité lors de BIG 2020, le jeune dirigeant met en avant sa vision de l’avenir pour l’enseigne familiale. 

Marque indissociable de nos moments de célébration les plus festifs, la vocation de Pernod Ricard, est d’être un créateur de convivialité, nous explique le PDG du groupe. En 2015, Alexandre Ricard, successeur de son oncle Patrick Ricard, se trouve le dépositaire de l’héritage de la maison familiale avec les impératifs qu’exige la bonne gouvernance d’un groupe du CAC 40. Pourtant, « Je ne me suis jamais senti aussi libre qu’en ayant cette responsabilité » nous exprime-t-il.

La liberté de décider : faire coïncider sa vision avec ses décisions

Pour Alexandre Ricard, la liberté n’est pas l’absence de contraintes et de règles. Elle est intimement liée à la responsabilité de décider. « La liberté d’un dirigeant est un mandat. C’est ce pouvoir de prendre des décisions éclairées en toute occasion dans l’intérêt de son entreprise, de ses salariés et de ses consommateurs ». Pour le PDG, se trouver à la tête d’un groupe familial solide est une grande liberté, celle de ne pas être « prisonnier de la tyrannie du court-termisme et d’agir toujours en vue du long terme. C’est créer dans la durée comme l’exprimait mon oncle et prédécesseur Patrick Ricard », nous confesse-t-il. Malgré son statut d’enseigne historique, les dirigeants de Pernod Ricard ont toujours été libres de choisir une direction propre et d’agir en fonction, nous explique son dirigeant actuel. « Mon oncle a changé drastiquement le groupe pour être un Pure Player. En 2015, j’ai recréé le modèle de l’entreprise pour être consumer centric. Aujourd’hui, je suis libre de faire coïncider ma vision avec mes décisions. »

Pernod Ricard : créateur de convivialité

Si la liberté est essentielle à la bonne gouvernance, selon Alexandre Ricard, elle ne va pas sans convivialité. Celle-ci permet de favoriser le sentiment d’aise et incite à la liberté d’action, selon le dirigeant du groupe. « Le moment où nous sommes les plus libres est celui où nous nous trouvons chez nous avec notre famille et nos amis. C’est ce que j’ai essayé d’entretenir chez Pernod Ricard. » Pour la marque, il s’agit d’une valeur fondamentale. Pernod Ricard fait désormais partie des 680 World’s most Admired Companies depuis février 2020. Le groupe vient de gagner aussi 150 places au sein du classement des 500 Meilleurs Employeurs de France. Il apporte une convivialité à ses consommateurs et essaie d’en apporter à ses collaborateurs. « Dans nos locaux j’aime m’installer dans l’open-space, chacun peut venir partager des idées avec moi. » ajoute Alexandre Ricard. Aujourd’hui, trois valeurs cardinales gouvernent la vision du groupe. L’esprit entrepreneurial, la confiance mutuelle et « la plus belle d’entre elles, la convivialité, née de l’échange, du partage et de l’absence de formalisme. »

 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil