Le pôle de compétitivité Alsace BioValley signe avec OSEO et le Massuchetts Life Sciences un partenariat pour les entreprises

Le pôle de compétitivité Alsace BioValley signe, avec OSEO et le cluster américain MLSC Massachusetts Life Sciences Center, un partenariat au bénéfice des entreprises sur une période de 2 ans. Cet accord doit permettre de financer bilatéralement, grâce à OSEO (bpifrance) et au MLSC, des projets d’innovations thérapeutiques qui seront développés conjointement par des entreprises du Massachusetts et des entreprises alsaciennes. Un premier appel à projets va être lancé.

Ce premier partenariat court sur la période 2013-2015.

Alsace BioValley
« Le pari de convaincre un cluster américain n’était pas forcément aisé. Mais les compétences très pointues de nos entreprises en sciences de la vie-santé, alliées à l’expertise d’Alsace BioValley en matière de partenariats internationaux, ont fait toute la différence », déclare Jean-Yves Bonnefoy, président d’Alsace BioValley. Et de poursuivre : « Dans le contexte économique actuel, cet accord offre à nos entreprises de nouveaux potentiels de business. Et grâce à notre partenaire OSEO, c’est aussi une nouvelle opportunité de financement pour les aider à concrétiser leurs projets d’innovation dans la santé. Enfin, ce partenariat leur donne accès à des compétences internationales d’exception ».

« Les Etats-Unis sont, dans les industries de santé, le premier marché du monde, et l'écosystème du Massachusetts l'un des plus dynamiques. Pour aider les entreprises alsaciennes à faire partie de cet écosystème, OSEO cherche à encourager les partenariats technologiques et financera jusqu’à 65 % de la partie française du projet de R&D, en avance remboursable à taux zéro. Cet accord est exemplaire et annonciateur d'un partenariat fort et durable. OSEO (bpifrance), est heureux et fier d'y participer », ajoute Alain Renck, directeur de l’International à OSEO.

Massachusetts Life Sciences Center
« Aucun pays ou région ne peut résoudre tout seul le défi du développement de la future génération de médicaments et dispositifs médicaux », déclare Susan Windham-Bannister, Ph.D., présidente et directrice du Massachusetts Life Sciences Center, qui met en œuvre, au travers de la plateforme ICIP, le programme de développement des sciences de la vie au Massachusetts – initié par le Gouverneur Deval Patrick – qui mobilisera 1 milliard de dollars sur 10 ans. « Les progrès de demain ne seront possibles que grâce à une collaboration comme celle que nous initions entre le Massachusetts et Alsace BioValley. »

Lancement du premier appel à projets

Ce partenariat se traduit concrètement, dès avril 2013, par le lancement d’un premier appel à projets conjoint.

Les modalités de cet appel à projets seront présentées lors d’une réunion d’information organisée par Alsace BioValley, le 14 mai prochain à Illkirch (67).

Renseignements et inscriptions : international@alsace-biovalley.com

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

C'est l'été ☀️ Ça ne vous a surement pas échappé, une vague de chaleur s'intensifie sur l'Hexagone.. En tant que di… https://t.co/X1aKWQnk1r