Anny Courtade : « le management, c'est s'oublier soi-même et s'occuper des autres »

Anny Courtade, présidente du Racing Club de Cannes volleyball féminin, fait partie des 43 entrepreneurs ayant participé aux Rencontres de la Niaque, le 13 janvier 2015.
Dans son témoignage, elle revient sur son parcours en transmettant un message fédérateur et porteur de confiance.

  • Portraits
  • Temps de lecture: 1 min

A propos d’Anny Courtade

Entre 1974 et 1989, Anny Courtade était présidente-directrice générale de la Sodica (centrale d’achat du groupement E. Leclerc du Cannet centre ville).

Depuis 1989, elle est la Présidente de Lecasud, la Centrale d’Achat des Centres Leclerc du sud est, et membre du comité stratégique national du groupement E. Leclerc.

Elle est également présidente du club RC Cannes volley féminin depuis 1993. En 20 ans, ce club a remporté 19 titres de champion de France et a remporté 2 fois la Ligue des Champions.

Vous aussi, participez au Mur de la Niaque !

Qu'est-ce qui vous donne la niaque ? 
Comme Anny Courtade, faîtes-nous part de vos témoignages ci-dessous.
Les meilleurs seront diffusés sur les réseaux sociaux de Bpifrance.

 

var disqus_identifier = 'http://live.bpifrance.fr/Les-Rencontres-de-la-Niaque';var disqus_config = function () {this.language = "fr";};var disqus_shortname = 'bpifrance';(function() {var dsq = document.createElement('script'); dsq.type = 'text/javascript'; dsq.async = true;dsq.src = '//' + disqus_shortname + '.disqus.com/embed.js';(document.getElementsByTagName('head')[0] || document.getElementsByTagName('body')[0]).appendChild(dsq);})();Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.comments powered by Disqusvar disqus_shortname = 'bpifrance';(function () {var s = document.createElement('script'); s.async = true;s.type = 'text/javascript';s.src = '//' + disqus_shortname + '.disqus.com/count.js';(document.getElementsByTagName('HEAD')[0] || document.getElementsByTagName('BODY')[0]).appendChild(s);}());var axel = Math.random() + ""; var a = axel * 10000000000000; document.write('

');