Assises de l’entrepreneuriat : quels sont les objectifs ?

Ce vaste débat, prévu par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi, a pour ambition de faciliter la création d’entreprises en France

  • Portraits
  • Temps de lecture: 2 min

Les Assises de l’entrepreneuriat ont été lancées ce lundi 14 janvier autour d’une cinquantaine de personnes, dont 6 ministres et les représentants de 18 ministères.

Principe des Assises de l’entrepreneuriat

Pendant 3 mois, quelque 250 personnes participeront à des groupes de travail sur neufs thématiques précises qui devront faire l’objet de 4 propositions chacune.
Autour de Frédérique Clavel, présidente de l’APCE, 9 co-présidents animeront ces groupes de travail. Citons notamment Philippe Hayat, président de l’association 100 000 Entrepreneurs, qui animera une thématique sur le « développement de l’esprit d’entreprise auprès des jeunes ».

Les neuf thématiques retenues

Les neuf thématiques des Assises basées sur le pacte de compétitivité des PME et sur le Rapport sur la compétitivité des entreprises, de Louis Gallois, sont les suivantes :

Faire de la France un pays accueillant pour les entrepreneurs

Fleur Pellerin

Pour Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, l’objectif consiste à
« faire de la France un pays accueillant pour les entrepreneurs ». Cette remise à plat de thématiques sensibles (notamment en ce qui concerne la fiscalité des entrepreneurs) s’inscrit dans une volonté de doubler d’ici à 5 ans le nombre « d’entreprises de croissance ».