Avec Biocorp, les seringues deviennent intelligentes

La société Biocorp, née en 2004, organise son développement sur deux axes : la fabrication de dispositifs médicaux traditionnels et la connectivité de ces dispositifs.

  • Portraits
  • Temps de lecture: 2 min
DataPen de Biocorp

Basée à Issoire dans le Puy de Dôme, Biocorp est spécialisée dans la création de dispositifs médicaux innovants. Elle vient notamment de mettre au point le DataPen, un stylo-injecteur réutilisable connecté à une application mobile. « Grâce à un moniteur électronique intégré au stylo, les patients peuvent avoir un suivi très précis de leur traitement », fait valoir Eric Dessertenne, directeur business développement commercial de Biocorp.
Plus concrètement, ce stylo, qui trouve notamment son application dans les traitements par insuline, va assurer la traçabilité des injections. Ce faisant, les données pourront être transmises en temps réel au corps médical, mais aussi, plus simplement, servir à déclencher un dispositif d’alerte via la tablette ou le smartphone du patient, afin de lui indiquer qu’il a commis une erreur dans le dosage de son traitement. « Nous sommes en discussion avec plusieurs laboratoires qui sont intéressés par notre DataPen. Nous devrions signer nos premiers contrats en fin d’année ou début 2016 », annonce Eric Dessertenne.

seringue connectée

En marge des dispositifs connectés, Biocorp multiplie également les innovations sur des systèmes plus classiques. La société a notamment mis au point un système de fermeture en plastique (alors qu'on utilisait l’aluminium jusqu'à présent) pour les flacons, mais aussi un dispositif qui facilite et réduit les étapes nécessaires avant l’injection, grâce à une aiguille directement intégrée. Enfin, pour éviter les risques d’infections liés à l’utilisation de seringues contaminées, Biocorp a développé un dispositif de sécurité pour les seringues.

Une unité de production en cours d’agrandissement

Autant de produits qui seront pour l’essentiel fabriqués dans une unité de production en cours d’agrandissement. « Nous travaillons également sur la cession de licences, exclusives ou non. Nous souhaitons cependant conserver en interne la fabrication de certains produits que nous commercialisons aux laboratoires ou aux fabricants de dispositifs de conditionnement », précise le directeur business développement commercial. Pour accélérer sa croissance, Biocorp, qui compte une cinquantaine de personnes et annonce 3 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, envisage d’ouvrir un bureau commercial aux Etats-Unis dès l’an prochain.