BIM : le secteur du BTP se réinvente à l'heure du déconfinement

En réponse à la crise que traverse le secteur du BTP, les architectes, entrepreneurs et ingénieurs ont choisi de miser sur le BIM afin d’accélérer leur transformation digitale et consolider les fondations du bâtiment de demain.  

« Le bâtiment de demain ne pourra plus être pensé de la même façon » affirme Thibault Bourdel, directeur opérationnel de BIMTECH, une entreprise spécialisée dans le management de process BIM. 

Si la majorité des chantiers ont fermé à partir du 13 mars, certains acteurs ont poursuivi une activité à distance, intensifiant de façon inédite leur usage du BIM (Building Information Modeling). Un constat que révèle la plateforme Kroqi dont la fréquentation a augmenté de 80 % avec désormais plus de 25 000 professionnels "actifs".
En rapprochant les mondes de l’ingénierie et de l’architecture, le BIM offre une solution fiable, rapide et collaborative, en modélisant un projet dans sa globalité grâce à une maquette numérique en 3D. Il permet également de stocker toutes les données et informations liées à un projet afin d’être accessibles aux différentes parties prenantes.

Des capacités qui sont aujourd’hui indispensables pour répondre à l’urgence sanitaire comme nous l’explique Thibault Bourdel, directeur opérationnel de BIMTECH. « L’un des CHU que nous accompagnons, dans la création d’un bâtiment dédié à la respiration, nous a demandé de travailler sur la sureté de l’air afin de lutter contre la pandémie. Un projet rendu possible grâce au BIM qui permet, en quelques clics, de mesurer la qualité de l’air et, si nécessaire, d’isoler un bâtiment pour limiter la propagation du virus ».

Le BIM, au service du bâtiment de demain

Grâce à ses process d’organisation, le BIM se révèle être un outil performant dans la gestion des gestes barrières sur site : un sujet de taille dans le secteur du BTP. Avoir recourt à un jumeau numérique du bâtiment en construction et/ou déconstruction, permet de faciliter en amont les enjeux de réalisation de travaux sur site et donc de réduire le temps de travail sur place en l’optimisant.
Il semble de plus en plus évident que le secteur du BTP souhaite combler ses lacunes et se préparer aux tendances qui marqueront les prochaines années, parmi lesquelles la construction modulaire préfabriquée en bois et le développement des villes intelligentes comme le constate Thibault Bourdel. « Les entreprises qui travaillent dans la préfabrication de bâtiments en bois ont une avance considérable sur le secteur du BTP. J’ai vu des surélévations de bâtiments se faire en seulement 3 jours car tout avait été construit hors site, ajoute l’entrepreneur. Pour moi, il ne fait aucun doute que nous irons de plus en plus vers ce type de construction, avec l’utilisation de matériaux plus durables ».

Côté business, une étude de Sia Partners, révèle que le BIM pourrait générer 2 500 nouveaux emplois d’ici 3 ans et ainsi provoquer la requalification à la hausse de 220 000 emplois. Une aubaine qui va permettre au secteur du BTP d’accélérer sa transformation digitale et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives métiers, technologiques, RH et sociétales.
En effet, avant la crise, les prévisions annonçaient une croissance globale de +25 % d’ici 2025. Pour rappel, en France, le secteur porte 6 % du PIB et 5 % de la population active.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil