Bpifrance accentue son soutien aux entreprises innovantes face à la crise

Pour soutenir les startups, PME et ETI innovantes en pleine crise sanitaire, différents dispositifs sont mis en place. Focus sur le French Tech Bridge et le PGE Soutien Innovation.

Servir l’avenir même en temps de crise. Pour pallier les difficultés rencontrées par les startups, PME et ETI innovantes liées à la crise sanitaire, plusieurs dispositifs ont été instaurés. Ces aides intègrent le plan d’urgence de soutien aux entreprises lancé fin mars par l’Etat, opéré en partie par Bpifrance. « Il est essentiel que les startups puissent continuer à lever des fonds, et que l’écosystème d’innovation français se maintienne à haut niveau », a affirmé Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance.

French Tech Bridge : accompagner les startups entre deux levées de fonds

Le French Tech Bridge permet de financer des bridges sur une durée de 6 à 24 mois pour de jeunes startups (- 8ans) dont la levée de fonds était initiée mais n’a pas pu se concrétiser dans le contexte de crise sanitaire actuelle.

Ces financements, compris entre 100 000 euros et 5 millions d’euros, sous forme d’Obligations Convertibles (OC) ou d’OBSA pour les montant supérieurs à 500 000 euros, s’adossent nécessairement sur des apports équivalents et concomitants de la part d’investisseurs avisés privés. L’enveloppe initiale de 80 millions d’euros permettra ainsi de mobiliser 160 millions d’euros de quasi-fonds propres pour les startups françaises

Le Prêt Garanti par l’Etat soutient l’innovation

Le PGE Soutien Innovation vise à conforter la trésorerie des startups, PME et ETI innovantes de moins de 5 000 salariés et réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliard d’euros en France qui rencontrent des difficultés conjoncturelles liées à la crise sanitaire. Ce PGE spécifique à l’innovation, adossé à la garantie de l’Etat, finance :

  • les besoins de trésorerie liés à la situation conjoncturelle,
  • le besoin en fonds de roulement exceptionnels.

Le montant du prêt octroyé jusqu’au 31 décembre 2020 inclus est plafonné à l’un ou l’autre des critères suivants :

  • Soit 25 % du chiffre d’affaires HT 2019 constaté, ou du dernier exercice clos.
  • Soit deux fois la masse salariale France 2019, hors cotisations patronales, ou le cas échéant de la dernière année disponible. Pour les entreprises créées depuis 1er janvier 2019 : la masse salariale France estimée sur les deux premières années d’activité, hors cotisations patronales.

Une entreprise est considérée comme innovante si :

Au cours des cinq dernières années, elle a :

  • reçu un soutien public à l’innovation, notamment les aides individuelles de Bpifrance, dont la liste est fixée par arrêté du ministre chargé de l’économie.
  • levé des fonds auprès d’investisseurs français ou étrangers spécialisés dans les entreprises innovantes (fonds d’amorçage, fonds de capital-risque, fonds de capital-croissance, etc.)
  • été accompagnée par un incubateur

Prêt garanti par l'Etat

L'ensemble des réseaux professionnels des banques membres de la Fédération bancaire française et Bpifrance ont mis en place un dispositif inédit permettant à l’Etat de garantir 300 milliards d’euros de prêts. 

Après l'obtention d'un pré-accord de votre banque, faites une demande d'attestation du prêt garanti  le site attestation-pge.bpifrance.fr (uniquement pour les entreprises de moins de 5 000 salariés).

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.