Braderie de Lille : 2,5 millions de visiteurs attendus

Le plus grand marché aux puces d’Europe dynamise le chiffre d’affaires des hôteliers, des restaurateurs et des bars de la ville de Lille.

La braderie
Comme chaque année depuis près de 600 ans, Lille va devenir, le temps d’un weekend, le plus grand marché aux puces d’Europe.
Durant 33 heures, du samedi 5 au dimanche 6 septembre, la « Braderie » s’étalera sur 100 km d’étals et accueillera environ 10 000 exposants dont 300 brocanteurs professionnels. Au vu d’une météo propice et de l’ajout de sept rues supplémentaires, cet événement devrait attirer près de 2,5 millions de visiteurs issus de toute la France mais aussi d’Angleterre, de Belgique, des Pays-Bas et d’Allemagne.

Panier moyen de 15 euros

chambre de commerce de Lille
« Nous estimons à 15 euros leur panier moyen », avance Floriane Gabriels, directrice générale adjointe du pôle vie citoyenne et animation de proximité de la Mairie de Lille. Ce qui monte à plus de 37 millions d’euros le montant des achats qui seront effectués à Lille à cette occasion.
Bien sûr, les retombées économiques vont bien au-delà, mais impossible de les chiffrer. Aucune étude n’a été menée en ce sens. Evidemment, tous les commerçants de la ville ne sont pas logés à la même enseigne. Rue Gambetta et dans le Vieux Lille, les boutiques qui écoulent leurs stocks d’invendus sont assaillies par les « bradeux ». 

Restaurateurs et hôteliers, se frottent les mains. Et selon MKG Hospitality, qui étudie depuis 2009 les performances hôtelières de la Braderie de Lille, le taux d’occupation des établissements atteignait 80,7 % sur la période du vendredi au dimanche lors de la précédente braderie, avec un pic à 98,8 % le samedi soir. En comparaison, il n’était que de 62,2 % sur toute l’année 2014. Un dynamisme de l’activité hôtelière durant la Braderie à mettre au compte de la présence soutenue de la clientèle étrangère !

Bénéfique pour l’économie locale mais aussi pour l’image de Lille

Pour la ville avec des emplacements gratuits l’événement ne rapporte rien. Il a plutôt un coût, même si aucun budget n’y est affecté spécifiquement. En comptant les forces de police, les pompiers, les agents municipaux, les membres du Samu, les équipes de nettoyage et les bénévoles du marathon, plus 3 000 personnes sont à pied d’œuvre durant tout le weekend.
Cependant, les retombées de la Braderie sont indéniables en termes d’image. C’est l’événement le plus connu du Nord – Pas-de-Calais en France et dans les pays européens limitrophes. Pour Floriane Gabriels, il permet de montrer la capacité de ses habitants à s’impliquer ensemble dans un événement collectif !

La Braderie en chiffres

  • 2,5 millions de visiteurs attendus
  • 600 restaurateurs 
  • 500 tonnes de moules et de 30 tonnes de frites consommées en 2 jours
  • 100 km d’étals
  • 10 000 exposants
  • 3 000 personnes à pied d’œuvre durant tout le weekend

Les vidéos de la région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil