Dans la série #DansNotreJargon, Bpifrance vous explique un mot, un concept de l’écosystème entrepreneurial. Aujourd'hui, on vous explique ce qu’est vraiment la réalité augmentée.

Encore un fantasme il y a plusieurs années, elle fait quasiment partie intégrante du monde d’aujourd’hui. La réalité augmentée n’existe plus uniquement que dans les films de science-fiction, elle est belle et bien là, et la crise sanitaire n’a fait que la démocratiser. Malgré cela, c’est une technologie qui peut paraître cryptique. Explications de ce qu’est la réalité augmentée.

Réalité augmentée : une technologie en perpétuelle évolution

La réalité augmentée est une technologie qui permet l’intégration d’éléments virtuels (visuels, sonores ou olfactifs) en 3D dans un environnement réel. La synchronisation entre le réel et le virtuel se fait à partir de la géolocalisation et de capteurs embarqués (accéléromètre, gyroscopes...). Ces capteurs permettent de situer l’utilisateur dans son environnement. Le terminal qui affiche ces éléments virtuels peuvent aussi bien être un smartphone, qu’une tablette tactile, ou une paire de lunettes. Le terme de « réalité augmentée » porte parfois à controverse, car ce n’est pas la réalité en elle-même qui est augmentée, mais bien la perception de l’utilisateur.

Bien que ce système puisse paraître révolutionnaire, la réalité augmentée n’est pas si jeune que cela. Elle voit le jour en 1968 par Ivan Sutherland, dans le cadre de ses recherches au MIT à l’université de Boston. Il crée le tout premier système de réalité augmentée, qui prend la forme d’un casque avec deux lentilles au niveau des yeux. A l’époque, il était relié à un ordinateur via un bras articulé. Si la réalité augmentée a donc plus de 50 ans, ce sont bien ses usages qui ont énormément évolués.

Une technologie “tout-terrain”

Aujourd’hui, la réalité augmentée est utilisée dans de plus en plus de domaines comme ceux du jeu vidéo, de l’industrie, de la formation et de la culture. L’usage de cette technologie a d’ailleurs explosé pendant le confinement pour ce dernier secteur. Etant donné l’impossibilité de se rendre physiquement dans les lieux culturels, des visites virtuelles ont été organisées par de nombreux établissements. Dans l’e-commerce, la réalité augmentée permet notamment de visualiser du mobilier directement dans son intérieur et dans des proportions réelles.

Le monde du sport aussi bénéficie de cette prouesse technologique. L’entreprise Immersiv a créé l’application Arise qui permet, à travers la caméra de son smartphone, de suivre les joueurs en temps réel afin de bénéficier de statistiques sur ces derniers, telles que leur vitesse de déplacement ou leur nombre de frappes pour le football.

Pour Damien Launoy, du Pôle Investissement Large Venture de Bpifrance, « cette technologie permet d'avoir la bonne information au bon moment et au bon format, et de l'exploiter en 3D plutôt qu'en 2D sur un écran ». Selon Technavio, le marché mondial de la réalité augmentée devrait croître de 77 milliards de dollars d’ici 2024.

La réalité augmentée n’est à pas confondre avec la réalité virtuelle. Alors que la réalité augmentée intègre des éléments fictifs dans un environnement réel, la réalité virtuelle fait tout l’inverse : celle-ci permet de simuler numériquement la présence d’un utilisateur physique dans un environnement fictif.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil