Capital Investissement : la France dans la cour des grands !

A l’occasion de Capital Invest 2016, Bpifrance révèle la maturité industrielle des acteurs français du Capital innovation et du Capital développement. L’année 2016 marque le franchissement d’un seuil déterminant dans l’histoire du Capital investissement français, qui se présente aujourd’hui comme une industrie structurée sur toute la chaîne du financement de l’innovation et du small cap, au niveau régional et national. 

Quatre indicateurs corroborent cette transformation, en lien avec la montée en cadence, particulièrement forte ces dernières années de l’activité de fonds de fonds de Bpifrance en Capital innovation et small cap :

  • 426 millions d’euros investis en 2013,
  • 641 millions d’euros en 2014,
  • 685 millions d’euros en 2015
  • 700 millions d’euros attendus pour 2016.

4 constats en 2016 :

1. Le changement d’échelle de la taille moyenne des fonds partenaires de Bpifrance

Les 321 fonds partenaires de Bpifrance (dont 106 fonds régionaux) ont vu leur taille moyenne croître :

  • en Capital Innovation de 78 millions d’euros pour la période 2008-2012 à 134 millions d’euros pour la période 2013-2015.
  • en Small Cap de 102 millions d’euros pour la période 2008-2012 à 191 millions d’euros pour la période 2013-2015.
  • pour les Fonds régionaux de 28 millions d’euros pour la période 2008-2012 à 34 millions d’euros pour la période 2013–2015.

2. La croissance significative de la taille des sociétés de gestion

Parmi les 143 équipes partenaires de Bpifrance :

  • 20 d’entre elles ont plus de 500 millions d’euros sous gestion,
  • 10 d’entre elles gèrent plus de 1 milliard d’euros.

Cette croissance en taille est un signe important de la maturité de l’industrie du capital investissement. Elle s’accompagne par nature de l’intensification de la spécialisation et de l’expérience, individuellement et au niveau des équipes.

  

3. Le niveau historique de « dry powder » des fonds partenaires en Capital innovation et Small cap

  • Les fonds partenaires de Bpifrance disposent d’une force de frappe de 10,7 Mds € au service des PME et de l’innovation, dont plus de 900 millions irriguent les fonds régionaux.
  • 4,5 Mds € sont destinés au Capital innovation et 6,2 Mds € au Small cap.

 A cela s’ajoutent les fonds directs de Bpifrance.

4. La pénétration du capital investissement sur tous les secteurs d’activités

Sur 2 900 entreprises en portefeuille à fin 2015 on constatait la répartition sectorielle suivante :

  • 33 % dans l’Industrie,
  • 28 % dans les TIC,
  • 23 % dans les services,
  • 10 % dans les sciences de la vie et 6 dans les technologies propres.

À l’instar de la croissance en taille des fonds, des levées et des équipes, cette pénétration multisectorielle est une conséquence et un signe de la maturité de l’industrie.

Dans ce contexte de croissance inédite, l’empreinte de Bpifrance, dont la présence dans le capital investissement remonte à 1998 au sein de la Caisse des Dépôts, est restée constante, autour de 17 %. C’est une donnée à souligner : l’intervention de Bpifrance, en forte croissance depuis 2013, accompagne, voire stimule, le marché, mais ne s’y substitue pas, au contraire.

C’est une nouvelle ère qui débute pour le Private Equity français. Celui-ci est désormais en capacité d’attirer les meilleures compétences dans ses équipes pour accompagner opérationnellement les sociétés de leurs portefeuilles, et porter elles-mêmes une vision stratégique de leur action à moyen et long terme. L’industrie du capital investissement finance désormais de grandes aventures entrepreneuriales, dont l’histoire s’écrit au-delà de nos frontières.

Revivez l'événement en live


Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

C'est l'été ☀️ Ça ne vous a surement pas échappé, une vague de chaleur s'intensifie sur l'Hexagone.. En tant que di… https://t.co/X1aKWQnk1r