Case study : comment Le Petit Futé est devenu un pionnier de la révolution numérique

Depuis 1985, le Petit Futé mise sur la transformation digitale. Aujourd’hui, il propose à ses internautes de créer leur guide de voyage totalement personnalisable. Zoom sur les clés de sa réussite.

  • Digital
  • Success stories
  • Innover
  • Nationale
  • 03 août 2018
  • Temps de lecture: 1 min

« Nos concurrents envoient généralement un auteur pendant un mois sur place pour recueillir des informations. Nous préférons nous appuyer sur de vrais connaisseurs locaux - des journalistes, des écrivains, et même des diplomates... », déclare Jean-Paul Labourdette. C'est d'ailleurs ce mode opératoire qui a poussé les dirigeants du guide touristique, lancé en 1976, à s'intéresser très rapidement au numérique. Dès 1985, pour être exact. Ce qui fait du Petit Futé un pionnier en la matière. « Nous devions offrir un outil permettant à nos quelque 1 000 auteurs réguliers de travailler, d'enrichir la base de données et d'effectuer des mises à jour », poursuit le co-fondateur et co-Président (avec Dominique Auzias) du Petit Futé. Il avoue bien volontiers qu'il ne savait pas à l'avance ce que le numérique allait réellement apporter à la société et à son énorme fonds documentaire. Or c'est un immense champ des possibles qui s'est ouvert...

Une base de données conséquente

Aujourd'hui, Powerfox, la plateforme sur laquelle fonctionne la base de données, permet, avec plus de 800 destinations dans près de 200 pays, d'alimenter tous les supports sur lesquels les guides sont disponibles (site web, mobile et papier).