Ces RetailTech françaises qui surfent sur le phygital

A l'occasion de la Fashion Week, focus sur les RetailTech1. Analyse des comportements, robots interactifs, écrans dynamiques… les magasins se transforment grâce au mariage du physique et du digital.

A l’heure de l’intelligence artificielle, des chatbots et de la réalité virtuelle, les nouveaux usages et les technologies digitales changent le paysage du commerce de détail. Bienvenue dans le monde du « phygital », où s’estompe la frontière entre le physique et le numérique, et qui voit éclore nombre de start-up prometteuses. L’an dernier, un mapping de Bpifrance Le Hub a recensé 170 jeunes pousses qui réinventent ce secteur sur l’ensemble du cycle de vente. Tour d’horizon de quelques innovations tricolores emblématiques de la transformation du retail.

Occi : géolocaliser pour analyser les comportements

Où s’arrêtent-ils, quels produits consultent-ils, qu’achètent-ils ? Autant de questions sur le parcours client auxquelles répond cette pépite parisienne à l’origine d’une solution de géolocalisation à l’intérieur du magasin via des ondes Wifi ou Bluetooth des smartphones, qui permet ensuite d’analyser, grâce au machine learning, les comportements des acheteurs, puis de personnaliser les campagnes de marketing. Après avoir séduit Auchan, Carrefour, les Galeries Lafayette et le BHV Marais, Occi s’attaque à un nouveau défi : lancer un protocole fondé sur la blockchain qui récompenserait des comportements, comme le fait de rester dans certains rayons ou d’aimer une page sur les réseaux sociaux. Avec à la clé un jeton, sous forme de cryptomonnaie, pour chaque interaction. 

Citymeo : quand les écrans connectés redynamisent la communication

Vidéos, images, contenus interactifs… les écrans d’affichage de la start-up toulousaine, pilotables depuis une plateforme centralisée, s’invitent dans les points de vente pour dynamiser la communication avec le client.
L’usage ? Si certains privilégient la diffusion de contenus promotionnels, d’autres se concentrent sur les nouvelles expériences en magasin ou la présentation de produits, comme ce magasin de bricolage qui a mis en place un showroom interactif exposant ses produits via des écrans sur lesquels défilent des vidéos de démonstration ou de mise en situation. L’affichage dynamique de cette pépite intégrée au réseau Bpifrance Excellence et lauréate du Pass French Tech séduit en France comme à l’international, notamment en Espagne et au Canada, en attendant de se déployer sur les marchés allemand et britannique.

Angus.ai : la vidéo dopée à l’IA détecte les ruptures de produits

Après avoir mis au point des algorithmes de deep learning qui, appliqués aux images prises par des caméras, analysent les comportements en magasin en repérant notamment des clients indécis, cette start-up parisienne met désormais le cap sur la détection en temps réel des ruptures de produits dans les rayons. La jeune pousse incubée à Station F travaille avec des marques ou des distributeurs tels que Carrefour, France Loisirs, les supermarchés espagnols Masymas… et expérimente actuellement son concept de gestion des ruptures auprès de Leroy Merlin. Autre projet pour Angus.ai, déjà en cours, celui de déployer sa solution d’étude comportementale en partenariat avec le spécialiste des bornes interactives Acrelec dans les fast-foods de Chine et des Etats-Unis.

Zen’To phygitalise les ventes

Miroirs connectés, applications en réalité augmentée, traitement des données client… ce spécialiste de la transformation phygitale équipe les vendeurs en diverses innovations interactives, en fonction de leur stratégie. Exemple : la jeune société francilienne, qui réalise 1,5 million d’euros de chiffre d'affaires, a conçu un miroir connecté pour Leclerc Optique, utilisé en interaction avec une tablette, qui fait évoluer la manière de vendre des lunettes en permettant de prendre en photo le client avec divers modèles, puis de partager l’image et de l’afficher sur le miroir, ou de co-construire le devis. Les solutions de Zen’To commencent en outre à être déployées dans les salons Jean-Louis David, avec des tablettes équipées de services comme l’aide au choix de la coupe ou la consultation de la presse numérique.

Heasy : le robot qui révolutionne l'accueil

Les robots interactifs, eux aussi, s’immiscent petit à petit dans les espaces retail, à l’instar de Heasy, développé par la start-up lyonnaise Hease Robotics. Doté d’un écran de 19 pouces et d’un système intelligent émotionnel, Heasy accueille, du haut de ses 1,55 m, informe et interagit, sans voix, avec les clients. Une innovation tricolore remarquée au CES de Las Vegas.

Ce sujet vous intéresse ? Alors inscrivez-vous à Bpifrance Inno Génération et venez assister à l'atelier "E-commerce et magasin physique : les modèles hybrides du commerce de détail".

 

1- Les start-up françaises qui transforment le retail.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

.@clem_piazza de @inmemori_fr sera à Bpifrance #InnoGénération 5, et vous ? 👉 https://t.co/CPLhqomcrC https://t.co/T9vG74xeDR