Levées de fonds records, innovation de rupture dans le new space ou la medtech : en 2019 les entreprises françaises ont bousculé le monde de l’innovation.

Ornikar : une levée de fonds de 35 M€ pour « conquérir la planète »

Décriée par une certaine presse, Ornikar poursuit son ascension. Créée en 2013 par Benjamin Gaignault, la startup dépoussière le marché traditionnel de l’auto-école grâce à sa plateforme en ligne. « Six ans et une dizaine de procès plus tard, Ornikar est devenue une référence avec plus d’un million d’utilisateurs et des taux de réussite pour ses élèves de 90 % pour le code de la route et de 70 % pour le permis de conduire. »

Les entreprises françaises visent l'international 

Voodoo : la startup du gaming aux 300 millions d’utilisateurs

Goldman Sachs a eu le nez creux. L’an dernier, la banque américaine avait investi 200 millions de dollars au sein de l'éditeur de jeux vidéo parisien Voodoo. Et en 2019, la jeune pousse a continué de faire parler d’elle en intégrant le Next 40 qui regroupe les 40 pépites françaises en hypercroissance de la French Tech. Avec une croissance de 357%, un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros et une forte présence à l’international, Voodoo semble réunir de nombreux critères pour devenir une licorne.

Meero : la plus grosse levée de fonds française de l’année

Devenir une licorne en 3 ans. C’est le challenge qu’a relevé Meero en 2019. La plateforme de photographie à la demande a réalisé une levée de fonds records de 205 millions d’euros en juin dernier, et est désormais valorisée à plus de 1 milliard d’euros. Des chiffres qui n’en finissent pas de faire rêver : 31 000 clients répartis dans le monde, plus de 700 salariés et un objectif de 1 200 salariés d’ici à l’année prochaine…

Construire le monde de demain

Phénix : 60 millions de repas sauvés en 5 ans

Elle fait partie de celles que l’on surnomme la « Tech for Good ». Depuis 2014, Phénix a fait du gaspillage alimentaire sa priorité en proposant aux industriels de commercialiser leurs invendus à moindre coût via une application. Un social business dans l’air du temps qui permet d’embaucher près de 150 salariés et génère un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros.

Coucoo : le tourisme de demain

Elle a fêté ses 10 ans cette année. Bien avant les débats actuels autour de l’impact écologique du tourisme de masse, Coucoo propose depuis 2009 des séjours écoresponsables. L’entreprise peut d’ailleurs se targuer d’avoir créé le premier hébergement 100% autonome en énergie et a levé 3,5 millions d’euros en fin d’année.

La Deeptech au service de l'innovation

Exotrail : la deeptech rejoint le club de la « Newspace Factory »

Malgré un leadership américain difficile à concurrencer, la deeptech française part à l’assaut du new space. La preuve avec Exotrail qui développe des propulseurs électriques miniatures pour les petits satellites. « Nous voulons devenir des leaders dans le transport en orbite dans les 5 à 10 prochaines années », expliquait son cofondateur David Henri dans une précédente interview. En 2019, l’entreprise a ouvert Oracle un laboratoire commun avec le laboratoire Icare du CNRS, à Orléans. Objectif : préparer le futur.

Eyelights : la réalité augmentée au service des motards

S’attaquer au gigantesque marché de l’automobile. Grâce à sa technologie de réalité augmentée, cette entreprise de la deeptech a vendu plus de 3 000 modules en moins de deux ans aux conducteurs de deux-roues. En 2019, Eyelights a d’ailleurs atteint le million d’euros de chiffre d’affaires et compte bien accélérer l’année prochaine en attaquant le marché américain.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil