Ces start-up françaises qui réinventent les RH et le management

Bien-être au travail, formation, recrutement, gestion des talents… de nombreuses jeunes pousses surfent sur la vague du numérique pour repenser les ressources humaines et le management. Tour d’horizon de quelques "HR Tech" tricolores. 

L’innovation RH a le vent en poupe ! Du recrutement à la gestion des talents en passant par la formation, la mobilité, les outils collaboratifs ou le bien-être au travail, les start-up se saisissent des technologies numériques pour révolutionner les ressources humaines et le management. Avec un éventail de plusieurs centaines de HR Tech, la France est une terre fertile pour ces pépites qui relèvent les défis des organisations. Illustrations à travers quelques innovations tricolores qui font parler d’elles.

Uptale ou l’expérience pédagogique immersive

Se glisser dans la peau d’un vendeur face à un client ou d’un chercheur dans un laboratoire, s’exercer à des pratiques de sécurité… la jeune pousse parisienne a conçu une plateforme de création et de diffusion d’expériences pédagogiques et interactives en réalité virtuelle. Cela en utilisant des images d’un environnement réel captées en 360°. Lancée par quatre co-fondateurs issus du monde des RH et des technologies, la start-up compte à ce jour une centaine de clients, dont de nombreuses entreprises du CAC 40. La prochaine étape ? Développer l’usage de la plateforme sur d’autres continents, notamment aux Etats-Unis et en Asie, confie la co-fondatrice, Aurélie Truchet. Son équipe s’est ainsi récemment envolée pour Boston dans le cadre d’un programme d’accompagnement de Bpifrance, pour rencontrer des universités, dont le MIT et Harvard. Autre actualité : la start-up basée à STATION F a organisé le 16 mai dernier un événement pour faire découvrir l’usage de la formation immersive aux acteurs de l’industrie.

Saven : quand le recrutement devient prédictif

Aider les services RH à déterminer le potentiel de succès du candidat avec une pré-sélection plus affinée : c’est l’objectif de Saven. Son outil ? Une application qui s’appuie sur les travaux de recherche en sciences cognitives du chercheur et professeur Jean Pralong. Concrètement, la start-up parisienne a développé des tests psychométriques qui permettent d’analyser comment l’individu comprend, interprète son environnement et adapte son comportement. Des caractéristiques qui, selon la jeune pousse, déterminent fortement les comportements quotidiens et les différences de performance à formation ou expérience égales. Après avoir séduit près de 300 clients (PME, ETI et grands groupes) en France, en Italie, en Espagne et au Portugal, la société va soutenir la plateforme Onvabosser.fr, en mettant à disposition son algorithme de matching, adapté aux métiers à fortes compétences techniques.

Entr’Up : un assistant virtuel au service des réunions efficaces

Travail collaboratif ne rime pas toujours avec efficacité. Réunions infructueuses, échanges de mails interminables… selon un article paru dans la Harvard Business Review, pas moins de 80 % du temps de travail serait ainsi perdu. Face à ce constat, la HR Tech lyonnaise, présente également à Paris, a conçu un assistant intelligent baptisé Aster. Ce dernier s’intègre dans les outils de communication ou les agendas et prend en compte la personnalité des collaborateurs. Son rôle ? Le chatbot, co-développé avec le laboratoire LATI de l’université Paris-Descartes, communique avec les invités en amont de la réunion en leur rappelant par exemple ce sur quoi ils doivent contribuer. Il peut également agréger des informations utiles ou encore générer des compte rendus. Une solution qui pour l’heure a séduit une vingtaine de grands groupes, selon Vincent Mendes, co-fondateur de la jeune pousse.

Supermood prend le pouls de la motivation

Mesurer l’engagement des équipes, leur donner la parole et les pousser à la reconnaissance entre pairs : c’est l’objectif de Supermood. Les outils proposés par la jeune pousse parisienne s’appuient aussi bien sur des algorithmes, l’expertise de psychologues du travail que sur des compétences stratégiques et managériales. Loin de la seule satisfaction, elle mesure « l’engagement contextuel en fonction de la stratégie de l’entreprise », souligne Kevin Bourgeois, PDG et co-fondateur de cette start-up qui compte parmi ses clients une centaine d’entreprises. Et elle ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : elle ambitionne de doubler ses effectifs à une trentaine de personnes et de s’envoler au-delà des frontières de l’Hexagone.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#BonChiffre : 70% ! C’est la part des PME et ETI qui sont présentes sur au moins un réseau social 👉… https://t.co/nx6JBnqFXF