Ces start-up françaises qui révolutionnent la viticulture

Alors que la filière viticole française est mondialement reconnue pour la qualité de son savoir-faire, plusieurs solutions innovantes ont émergé grâce à de jeunes pousses spécialisées dans les nouvelles technologies et le numérique.

L’essor du numérique est un enjeu incontournable, même pour les secteurs les plus traditionnels. C’est le cas de la viticulture qui, pour améliorer ses rendements et la qualité de sa production, se doit de surfer elle aussi sur la vague. Et elle peut compter sur le développement de start-up dynamiques, rivalisant d’ingéniosité pour concevoir les innovations de demain dont elle a besoin. Certaines d’entre elles se sont même réunies sous un même mouvement : la WineTech.

Matcha accompagne la vente de vin

Choisir le bon vin n’est pas une mince affaire ! C’est pourquoi Matcha propose aux professionnels de l’alimentaire d’accompagner leurs clients dans cette démarche. Grâce à l’intelligence artificielle et la collaboration d’experts, cette start-up a développé un chatbot de conseil sur-mesure pour guider les consommateurs vers la bouteille la plus appropriée.

Aveine conçoit un aérateur de vin connecté

A quel moment faut-il déboucher une bouteille de vin ? Si vous avez tendance à vous poser cette question, la solution d’Aveine devrait vous plaire. Cette start-up a développé un aérateur de vin connecté. Son utilisation est simple : il vous suffit de le placer sur la bouteille puis de scanner l’étiquette avec votre téléphone. L’aérateur injectera alors instantanément la bonne quantité d’air pour la dégustation de votre vin. 

PinotBleu propose des vins bio en ligne

Si vous êtes un amateur de produits bio, le concept de PinotBleu devrait vous séduire ! Ce site de e-commerce propose de vous livrer, en 24h, une sélection de vins sains et issus de l’agriculture responsable. Deux options s’offrent à vous : composer votre propre coffret ou recevoir chaque mois la box bio, composée d’un magazine et de deux bouteilles choisies par PinotBleu.

Chouette met les drones au service des vignes

Comment surveiller la santé des grands vignobles ? Chouette propose une solution à cette problématique. Cette start-up a conçu un drone automatisé, capable de contrôler l’état des vignes. Les images récoltées sont ensuite transmises à un serveur qui, grâce à l’intelligence artificielle, détecte les éventuelles maladies. Le vigneron n’a ensuite plus qu’à visualiser ces analyses sur l’application mobile ou la plateforme en ligne.

Fruition Sciences analyse les données des vignobles

Besoin d’un outil pour mieux gérer vos parcelles ? Fruition Sciences fournit aux vignerons une application web de gestion de leurs vignes. Il leur suffit de charger les données de leur terrain (données pétiolaires, analyse des raisins, météo…), puis d’ajouter certains produits proposés par la société, comme des capteurs de flux de sève. L’application connecte ensuite le tout pour déboucher sur un outil décisionnel permettant d’aider le producteur dans ses décisions, en matière d’irrigation par exemple.

Carbon Bee identifie les vignes malades

Vous souhaitez contrôler l’état de santé de votre vignoble ? Alors l’innovation de rupture de Carbon Bee devrait vous plaire ! Cette entreprise a développé un capteur à image hyperspectrale qui permet aux vignerons de détecter rapidement les maladies des vignes comme la flavescence dorée. Ces derniers ont ainsi la possibilité de traiter en amont le problème, afin d’éviter l’arrachage de plants infectés. Forte de son innovation, la jeune pousse drômoise a notamment remporté la première édition du concours national « Viticulture et numérique », organisé par la French Tech culture.

Itk, une PME qui irrigue finement les cultures

Pour assurer une bonne irrigation de vos vignes, Itk (Intelligence Technology Knowledge) vous propose une solution ! Créée en 2003 dans l’Hérault, cette entreprise fait l’interface entre la recherche scientifique et l’agriculture. Pour les vignobles, elle a développé le logiciel Vintel® qui permet de suivre l’évolution des parcelles en temps réel et de piloter leur état hydrique. L’objectif étant d’optimiser les ressources et la qualité de la production. Une solution qui a la particularité de fonctionner sans capteur.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

RT @LaFrenchFab: C'est quoi un cobot ? 🤔 Non, ce n’est pas un "coyote un peu robotisé" ! La #SemaineIndustrie est lancée, et le dico de la…

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.