Ces start-up françaises qui révolutionnent notre alimentation

Tasses à café mangeables, légumes en forme de carré de chocolat, étiquettes intelligentes… des innovations insolites réinventent le domaine de l’agroalimentaire. Tour d’horizons de quelques entreprises de la foodtech

Cocasse propose des tablettes de légumes

Lancée en août 2017, cette start-up a reçu cette année le Hopefuls Award du SIAL (Salon International de l’Alimentation). L'idée ? Des carrés qui ressemblent à du chocolat mais qui sont en fait des tablettes à base de légumes bio mélangés à du beurre de cacao. A utiliser dans une sauce, une mousse ou encore un gâteau. Il a fallu plus d’un an et demi aux fondateurs de cette jeune pousse - deux jeunes ingénieurs agroalimentaires nantais, Kevin Singer et Pauline Berthonneau - pour mettre au point la formule de cette innovation. On y retrouve 65 % de légumes « moches », généralement d'origine française et boudés par la grande distribution, déshydratés puis mélangés à 35% de beurre de cacao. Une façon de manger des légumes sans même sans rendre compte, d'autant que cinq grammes de ces carrés concentrent six tomates fraîches, assurent les deux ingénieurs.

Grâce à une première ligne de production qui génère plus d’un millier de tablettes par jour, le produit est disponible depuis quelques semaines dans une quarantaine de supermarchés Franprix d'Ile-de-France ainsi que sur Amazon. D'autres distributeurs, dont des magasins bio, devraient suivre l'an prochain. Et les deux jeunes entrepreneurs ne comptent pas s’arrêter là : ils réfléchissent à des tablettes de fruits pour les préparations de desserts et de pâtisseries ainsi qu’à des barres énergétiques.

Tassiopée conçoit une tasse comestible

Si vous aimez le café, vous pouvez désormais en déguster… la tasse ! C'est la prouesse réalisée par deux jeunes ingénieurs d'AgroParisTech, Nicolas Richardot et Octavie Millet, après un an de collaboration avec l’INRA. C’est en 2016 qu’ils lancent leur start-up, Tassiopée, du même nom que la tasse, à Paris. Depuis janvier 2018, la société propose aux entreprises des animations événementielles autour des tasses à croquer pour des pauses écoresponsables. De fait, la tasse, éphémère et comestible, fabriquée sans colorant ni conservateur, à partir d'un biscuit croustillant étanche, résiste aux liquides chauds et répond au souci de préserver l'environnement en se passant de gobelets en plastique. Proposée avec un nappage intérieur au chocolat noir, la tasse existera bientôt en version nature. Le tout conditionné en carton de 100 unités pour la restauration hors foyer et en packs de six unités pour les particuliers, avec une date limite d’utilisation optimale de six mois.

Alg & You, pour cultiver de la spiruline chez soi

Riche en vitamines, fer, calcium, magnésium et acides aminés, la spiruline est l’aliment de demain ! Et vous pourrez désormais la cultiver chez vous, grâce à une phytotière, autrement dit, un système de cuves, le « Bloom », permettant de faire pousser la micro-algue. Si le projet est né à Quimper en 2013 sous l'impulsion du biologiste Pierre Mollo, c'est Alg & You, une start-up basée à Auzeville-Tolosane, en Haute-Garonne, qui commercialise ce premier cultivateur d’intérieur de spiruline fraîche. La société a déjà remporté le Concours Mondial d’Innovation 2030, au sein d’un consortium regroupant notamment l’Ifremer et le groupe SEB. Mieux, Alg & You a adopté une démarche sociale et solidaire : une partie de ses bénéfices serviront à une opération menée par Antenna France pour les enfants souffrant de malnutrition dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie.

Soreal commercialise de la sauce en tranche

Également présente au SIAL cette année, la Bretonne Soreal, basée à Brie (Ille-et-Vilaine), et sa sauce… en tranches. Conçu à partir d’une technologie unique en France et breveté par l’entreprise en 2014, le produit, baptisé Soslice, s’adresse aux professionnels de la restauration. Le principe est simple : on dépose la tranche au même titre que la viande ou le fromage sur le pain et le tour est joué ! La sauce - saveur burger oignon rouge, spicy ou poivre - fond, au contact du pain toasté et de la viande chaude pour retrouver sa texture initiale. Le tout en 20 secondes seulement ! Gain de temps et économies en perspective (toujours la bonne dose), sans oublier que Soslice peut intégrer jusqu’à 60 % de morceaux de légumes.

Cryolog invente une étiquette intelligence

Cette jeune entreprise nantaise a mis au point une pastille reflétant l'état de conservation d'un aliment. Topcryo fonctionne ainsi à base de micro-organismes signalant la limite de consommation d'un produit. De manière plus précise que la date limite de consommation usuelle, l’étiquette prend en compte le fait que le produit a été conservé à température ambiante ou dans un réfrigérateur mal réglé. Une façon d'éviter bien des désagréments, sans oublier de réduire (de 35%, selon la société) le gaspillage alimentaire. L'enseigne de grande distribution Franprix l'a déjà adoptée pour son service de livraison en e-commerce, de même que des industriels et des établissements de restauration collective. Une technologie qui a notamment obtenu la validation de l'Efsa (autorité européenne de sécurité des aliments).

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#BonChiffre : 70% ! C’est la part des PME et ETI qui sont présentes sur au moins un réseau social 👉… https://t.co/nx6JBnqFXF