Ces usines qui fleurissent en France

En France on ouvre encore des usines. Malgré la crise, capitaux étrangers ou français n’hésitent pas à investir dans de nouvelles unités de production. Les zones dynamiques se situent principalement au Sud et à l’Ouest du territoire.

  • Portraits
  • Temps de lecture: 1 min

Les PME aussi

D’avril 2013 à mars 2014, 139 créations d’usine et 284 extensions de sites ont été annoncées en France. Avec 93 nouveaux sites depuis 2009, les Pays de la Loire arrivent en tête des régions qui attirent l’industrie, devant la région Rhône-Alpes et l’Aquitaine. D’un point de vue sectoriel c’est l’industrie aéronautique et le luxe qui tirent les chiffres vers le haut. Mais d’autres domaines sont également concernés. L’actionnaire américain d’Unilin Insulation (spécialiste des panneaux de toiture isolants) a investi 24 millions d’euros dans la construction d’une usine à Sury-le-Comtal (Loire). Les Français ne sont pas en reste : la société Exa-Air, une PME du secteur de l’emballage, vient, par exemple, d’ouvrir une unité de production à Montataire (Oise).

Made in France

Une autre tendance à explorer est celle de la relocalisation. Les experts de la DGCIS (Direction générale de la compétitivité de l’industrie et de services) font le constat suivant : on assiste actuellement à un réel mouvement de relocalisation de certaines entreprises françaises. Mauboussin, Solex, Rossignol, ont récemment fait ce choix. Parmi les explications de ce phénomène figure le souhait d’améliorer la logistique et la qualité de la production.