Cheops Technology sur un petit nuage

Basée à Canéjan en Gironde, Cheops Technology a explosé en dix ans. L’ETI est devenue l'un des leaders français du cloud computing.

  • Actus
  • Temps de lecture: 1 min
Nicolas Leroy-Fleuriot,Pdg de Cheops

Il y a dix ans, Nicolas Leroy-Fleuriot reprenait Cheops Technology, qui employait alors 16 personnes pour un chiffre d'affaires de 3,8 millions d'euros. Une décennie plus tard, l’entreprise a radicalement changé. Initialement spécialisée dans la migration des systèmes informatiques, Cheops s’est muée, sous l’impulsion de son Pdg, en un groupe aujourd'hui structuré en quatre divisions : infrastructure, modernisation technologique, infogérance et cloud, réseau-sécurité et communication unifiée. Elle est devenue une entreprise de taille intermédiaire (ETI) de près de 450 salariés, à la faveur d’une croissance rapide, doublée d’une politique d’acquisitions dynamique.

La reconnaissance à travers une certification et un agrément

Cheops a réalisé lors de son dernier exercice un chiffre d’affaires de près de 63 millions d'euros, en hausse de 9,2 % par rapport à 2013. S’adressant essentiellement aux grosses PME, aux ETI ou encore aux centres hospitaliers, la société a fait le pari du cloud computing au moment où cette technologie arrivait tout juste en France. Elle fait désormais partie des leaders français du secteur, et est l’une des seules entreprises françaises à avoir obtenu à la fois la certification ISO 27001 et l'agrément « hébergeur de données de santé », décroché en 2012.

Une expansion envisagée en Californie

Déjà tourné vers l’avenir, Nicolas Leroy-Fleuriot travaille sur plusieurs pistes de développement. « Nous étudions des opérations de croissance externes en France, afin de mieux mailler le territoire, et nous avons également l'envie de réaliser nos premiers pas à l'international, avec une implantation envisagée aux Etats-Unis. Il ne serait pas surprenant qu'il se passe quelque chose sur la côte ouest d'ici deux ans », explique-t-il.