Clauger et JRI à la conquête de l’ASEAN

Bpifrance ne cesse de le répéter : « Entrepreneurs, allez-vous faire voir ailleurs ! ».
Un message entendu par Clauger et JRI. Ces deux entreprises industrielles ont participé début mars à la mission « Chaîne du froid en ASEAN ». Leur but : découvrir les opportunités de développement dans les pays à forte croissance que sont le Vietnam, l’Indonésie et le Myanmar.
Retour sur cette mission organisée par Business France.

« La French Fab est performante dans le secteur de la chaîne du froid et peut répondre aux besoins de l’ASEAN » explique Marianne Wlassewitch, responsable Zone ASEAN Bpifrance, qui a accompagné JRI et Clauger dans cette mission. Au programme pour les représentants de ces entreprises : colloques et rendez-vous BtoB avec les donneurs d'ordres et principales institutions en Indonésie et au Vietnam ainsi que des rendez-vous BtoB au Myanmar. 

Découvrir de nouvelles opportunités

Créée en 1971, Clauger est une entreprise familiale, spécialisée en froid industriel et en traitement d’air. L’entreprise de près de 1 000 collaborateurs exporte ses savoir-faire dans plus de 90 pays et réalise 200 M€ de chiffres d’affaires dont 46 % à l’international. Aujourd’hui peu présente en Asie du Sud-Est, Clauger a participé à cette mission « exploratoire » pour découvrir « 3 pays différents, 3 cultures différentes et 3 manière de faire des affaires différentes » et « comprendre les besoins » de ces marchés. Bilan de la mission pour l’entreprise ? « On est venu ici sans trop d’expériences pour se faire une idée du marché. Si le Vietnam et l’Indonésie sont des marchés mûrs pour Clauger, il est peut-être un peu trop tôt pour le Myanmar » explique Mikel Aranzabal. « La mise en place de partenariats sera un facteur clé de succès pour toute action menée dans cette région » conclut-il

Trouver des nouveaux partenaires

Créée en 1845, JRI est une entreprise qui développe des systèmes d'enregistrement, de surveillance des températures et d'alerte permettant aux professionnels de répondre aux exigences de la réglementation et des normes en vigueur. Déjà présente sur la zone, cette mission était, selon Stéphane Naticchioni, l’occasion pour JRI de prendre contact, en un temps très court, avec « des distributeurs potentiels » notamment au Myanmar. Et comme « tout ne peut pas se faire en une seule visite » Stéphane Naticchioni a profité de la mission pour prendre des rendez-vous avec des partenaires potentiels avant de revenir dans ces 3 pays car « sans partenaire local, j’ai 0 % de chance de vendre ! » conclut-il.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

« C'est une bonne idée mais ça ne marchera jamais ton truc » 😏 #PhraseQueJeDetesteEntendre https://t.co/Ln820VHl1h

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.