Comment Ladurée a réalisé son rêve américain

A l'occasion du salon National Retail Federation à New York, onze startups et PME membres du réseau Bpifrance Excellence ont pu participer à une immersion de 4 jours sur le territoire américain. Elisabeth Holder - directrice du développement US de la maison Ladurée - est marraine de la mission. Retour sur le parcours de son entreprise qui illustre de quelle manière une historique institution française a pris le risque de se lancer à Manhattan.

Huit années après l'apparition de Ladurée aux Etats-Unis dans un magasin sur Madison Avenue, Elisabeth Holder est aujourd'hui une ambassadrice du savoir-faire français dans le pays nord-américain. Si la maison a pris son temps avant de se développer outre-Atlantique, elle est désormais implantée sur le marché avec dix magasins situés notamment à New York, Miami, Los Angeles ou encore Washington. Cette mythique entreprise française a cherché à se renouveler sur le marché US tout en gardant son ADN qui a fait sa réussite en Europe et en France.

L'adaptation américaine

"Les Américains viennent chercher le savoir-vivre à la française."

A l'occasion de cette mission d'immersion à New York, Elisabeh Holder nous a partagé son expérience de développement à l'international. En effet, afin de se différencier sur ce marché nouveau, elle a passé deux années derrière le comptoir pour comprendre les envies de cette nouvelle gamme de clients. L'objectif ? Dupliquer le concept français aux Etats-Unis tout en le réadaptant. Pour la marraine de la mission Bpifrance Excellence, "les Américains viennent chercher le savoir-vivre à la française. Un petit bout de Paris : le macaron, ainsi qu'une expérience inédite avec un service irréprochable."

Elle a ainsi cherché à faire connaître la marque dans un pays où, malgré une légitimité française vieille de 150 ans, tout était à refaire. Elle mettait ainsi en évidence la difficulté du manque de fidélité client à NY et la nécessité d'adapter les services aux demandes des nouveaux consommateurs : "Il faut trouver la balance entre ce qui fait notre force et ce qui est proposé en terme de food dans la ville. A New York, tout ce qui se mange est un concurrent potentiel pour nous." C'est notamment pour cette raison que Ladurée a mis en place un service de livraison 24h après son ouverture, service encore inexistant en France aujourd'hui.

De même manière, la nécessité "d'éduquer" ses équipes en trouvant un juste milieu entre les deux cultures s'est avérée primodial. Pour la directrice du développement US, le rapport au travail est nettement différent avec les américains, les méthodes de management doivent par conséquent différer de ce qui se faisait habituellement dans la mythique maison française.

Un développement à l'international inspirant

Ladurée est un bel exemple français d'American Dream réussi. Cette marque peu connue de l'autre côté de l'Atlantique a ainsi trouvé la balance entre un ADN conservé et une adaptation aux attentes de ses nouveaux clients. Car si Ladurée s'est autorisé à expérimenter des choses nouvelles, elle a malgré tout gardé l'originalité de la touche française. Ainsi, le magasin de Manhattan est le "jumeau" des Champs Elysées avec des pièces authentiques françaises qui ont été importées afin de plonger le lieu dans l'histoire et la culture française.

Par ses conseils avisés et son expérience sur le marché nord-américain, Elisabeth Holder a ainsi pu conseiller nos onze entreprises parties en immersion aux Etats-Unis la semaine passée. Le plus challengeant pour elle désormais ? "Se réveiller tous les matins et se dire que rien n’est acquis."

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

RT @LaFrenchFab: C'est quoi un cobot ? 🤔 Non, ce n’est pas un "coyote un peu robotisé" ! La #SemaineIndustrie est lancée, et le dico de la…

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.