Compétitivité : la France joue la carte de l’innovation

À l’occasion de la semaine de l’international, on vous annonce une bonne nouvelle. Selon le classement annuel établi par le Forum économique mondial de Davos, la France gagne 2 deux places pour atteindre la quinzième place des pays les plus compétitifs.

Les entreprises françaises sont de plus en plus compétitives. C’est ce que nous dit le rapport sur la compétitivité établi par le Forum économique de Davos. La France gagne deux places par rapport à l’an dernier, ce qui la positionne au 15e rang mondial. Un bon résultat qui repose sur ses capacités d’innovation portées par le développement des pôles de compétitivité, et par une situation socio-économique particulièrement propice au développement des entreprises dans l’Hexagone.

L’innovation : un élément majeur d’attractivité 

Les pôles de compétitivité permettent aux entreprises, centres de recherche et pôles de formation de se rassembler autour d’une problématique, et c’est l’émulation provoquée par cette proximité qui permet de générer de l’innovation.

Répartis sur l’ensemble du territoire, les 56 pôles de compétitivité favorisent la croissance des entreprises qui se prêtent au jeu de l’innovation collaborative. Les entreprises ainsi portées voient leur valorisation s’améliorer sur le marché français, mais aussi et surtout à l’international.

D’autres acteurs, aux côtés de Bpifrance, favorisent aussi l’innovation et l’internationalisation : les incubateurs et les accélérateurs, bien sûr, mais aussi les membres de la French Tech. Autant d’atouts pour le pays qui témoignent d’une volonté réelle de faire de la France un terreau fertile pour les startups innovantes, de même qu’une terre d’accueil attractive pour les entrepreneurs et investisseurs étrangers.

Des indications positives de la compétitivité française

Le classement établi par le Forum économique de Davos prend en compte 13 critères socio-économiques, et analyse la situation et les progrès de 141 pays. La France se place dans le top 50 de toutes les catégories, voire dans le top 10 :

  • 7e rang pour le système de santé, l’un des meilleurs au monde, il faut le souligner.
  • 9e rang sur la qualité des infrastructures, propice au développement d’un tissu entrepreneurial riche.
  • 9e rang pour la génération d’innovations, un très bon point pour un pays qui se veut « start-up nation ».
  • 36e rang en termes de stabilité macroéconomique, mais avec une note tout de même impressionnante de 99,8/100, 33 pays se partageant la première place, avec la note de 100.

Les deux scores les plus bas portent sur le fonctionnement du marché du travail (50e rang) ainsi que sur la culture entrepreneuriale et le management (36e rang). Le rapport souligne cependant qu’il s’agit de valeur en progression forte par rapport à l’an dernier, signe d’une évolution rapide.

Ce classement marque un progrès impressionnant au cours de l’année passée, faisant ainsi de la France une valeur sûre pour l’innovation, l’entrepreneuriat et la compétitivité des entreprises qui ont choisi de s’y développer !

Sources :
La France gagne deux places dans le classement mondial de la compétitivité – Usine Nouvelle
Tableau de bord de l’attractivité de l’économie française – 2019 – Business France
The Global Competitiveness Report 2019 - WEF

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil