1 dirigeant sur 2 n'arrive pas à donner spontanément une définition précise de l’industrie du futur ou 4.0 ! Qu’est-ce que l’industrie du futur ? Quels sont ses enjeux ? Quels sont ses impacts ? Réponses.

1- D’où vient l’expression « industrie du futur » ?

L’Industrie du futur, c’est, en France, le nom d’un programme national en faveur de la modernisation de l’outil de production et de la transformation numérique des entreprises industrielles. Créée en 2015 ce programme est une réponse concrète au diagnostic du retard français en termes d’équipement et d’intégration des technologies du numérique. Son action vise à remédier à ce retard, de façon à ce que les entreprises industrielles françaises gagnent en compétitivité et se replacent dans la concurrence mondiale.

2- Industrie du futur ou industrie 4.0 ?

L’industrie du futur, c’est la déclinaison française de l’industrie 4.0. Ce concept est né en Allemagne en 2011 et a servi de modèle à de nombreuses déclinaisons dans le monde, dont la déclinaison française. L’intérêt de l’approche allemande est qu’elle fixe l’objectif auquel doivent parvenir les entreprises au terme de leur mutation technologique et sociale : produire des biens personnalisés aux coûts de la production de masse.

3- L’industrie du futur : une opportunité pour la France ?

Les nouvelles technologies rebattent les cartes de la concurrence et de la localisation géographique. L’Industrie du futur est une opportunité pour la France de se relancer dans la compétition internationale et de relocaliser des activités industrielles grâce aux gains de productivité nichés dans les nouvelles technologies. Les technologies changent les règles de la concurrence.

4- Quel est l’impact de l’industrie du futur sur l’entreprise ?

L’industrie du futur est une révolution de l’organisation et des pratiques managériales. L’intégration des technologies produit en effet une mutation sociale et organisationnelle au sein de l’entreprise (évolution des métiers et des compétences, apparition de nouveaux profils, redistribution des responsabilités…). Dans ce contexte, toute la difficulté est de réussir :

  • à conduire le changement auprès des équipes, pour qu’il soit accepté ;
  • à faire évoluer l’organisation et le portefeuille de compétences de l’entreprise pour tirer le meilleur parti des technologies.

5- Une industrie du futur ou des industries du futur ?

L’industrie du futur est une invitation à la stratégie. L’industrie du futur n’existe pas : il n’y a pas de modèle-cible à suivre, aucune vérité absolue. Ce qui fonctionne dans un certain contexte ne donnera pas de bons résultats dans un autre. Il appartient à chacun d’imaginer et d’explorer « son » industrie du futur.

Cette « définition » de l’industrie du futur est issue de l’étude « L’avenir de l’industrie » de Bpifrance Le Lab. En effet, un vent d’optimisme souffle sur l’industrie française. La ré-industrialisation n’est plus un rêve fou. Retrouvez l’intégralité de cette étude et des pistes d’actions pour refonder une industrie forte en France sur le site de Bpifrance Le Lab.
#GardiensDeLIndustrie

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#BonChiffre : 70% ! C’est la part des PME et ETI qui sont présentes sur au moins un réseau social 👉… https://t.co/nx6JBnqFXF