Culture et innovation digitale : Histovery réinvente les visites des châteaux et des musées

Depuis 2013, le pionnier des « visites augmentées » réenchante l’expérience utilisateur du patrimoine culturel grâce à sa tablette interactive à 360°. La pépite continue d'innover et d’étoffer son offre avec de nouvelles déclinaisons.

Le mariage réussi de la Tech & Touch

Née en 2013, la startup Histovery transforme les visites du patrimoine culturel grâce à l’innovation numérique. Au cœur de son projet, une tablette, baptisée HistoPad, qui augmente l’expérience des visiteurs : elle fait revivre les musées et les châteaux en rendant visible le passé disparu. Comment ça marche ? Le visiteur oriente l’écran de la tablette dans différentes directions pour s’immerger dans une reconstitution historique de l’espace en 3D à 360°. Il peut également explorer les collections grâce à des textes et des animations et vivre ainsi une expérience visiteur tant interactive que personnalisée

L’intérêt pour les institutions ? « Outre satisfaire son public et le développer, nous fournissons, entre autres, les statistiques d’usage et un dashboard en ligne qui permet de consulter le parcours numérique des visiteurs », indique Bruno de Sa Moreira, cofondateur et PDG de Histovery. Une solution « qui inclut la totalité du service », de la conception éditoriale à l’analyse des datas, en passant par la programmation logicielle, l’équipement hardware, la maintenance opérationnelle ainsi qu’un business model fondé sur des partenariats de longue durée« Nous sommes rémunérés sous forme d'une redevance qui est un montant fixe que nous négocions avec le partenaire et qui nous est payée par visiteur. Plus il y a de visiteurs, plus on gagne. Histovery et le monument sont ainsi alignés sur les mêmes intérêts », estime le dirigeant de cette entreprise qui compte aujourd’hui 25 collaborateurs (C.A. 2019 : 3 millions d’euros), en précisant que l’HistoPad est compris dans le prix du billet. 

L’HistoPad hors les murs

Le Palais des Papes d’Avignon, le Domaine national de Chambord, la Conciergerie de Paris… font partie à ce jour des 15 monuments partenaires de Histovery. Un savoir-faire qui s‘exporte au-delà de nos frontières : l’été dernier, l’HistoPad a été lancé au sein Château d’Albrechtsburg dans la Saxe (outre-Rhin), lieu de naissance de la porcelaine en Europe. Le Château de Moritzburg, toujours en partenariat avec l’Etat de Saxe, devrait bientôt suivre… Mais le tout premier pas à l’international s’est fait en 2019, outre-Atlantique, au musée national de l’US Air Force dans l’Ohio, dans le cadre d’une exposition sur le D-Day. Histovery y a déployé une déclinaison de son innovation - l’ExpoPad - qui marie scénographie physique et réalité augmentée dans une expérience interactive hors les murs. « Nous avons utilisé un HistoPad installé dans l'Airborne Museum de Sainte-Mère-Eglise, en Normandie, pour permettre au visiteur d’avoir la même expérience que celle du musée français », explique le PDG de Histovery. 

Enfin, dernière innovation en date, l’HistoTour lancé en janvier dernier pour proposer des visites itinérantes à bord des cars touristiques de Paris City Vision et permettre ainsi aux touristes de voyager dans le temps. Un démarrage qui a « cartonné », selon Bruno de Sa Moreira, mais que la crise liée à la pandémie a mis en suspens. Le dirigeant espère que cette solution aura néanmoins un bel avenir dans les capitales européennes et au-delà.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil