Datacup : l’accès aux ressources numériques sans Internet

Avec la DataCup, la startup Mind and Go met la technique au service de l’humain. Grâce à cet outil innovant, la startup donne l'accès à des ressources éducatives et culturelles même dans des zones sans réseau internet ni électricité.

« Lors d'une mission au Niger, le responsable du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés de Niamey nous a mis au défi de porter de l'animation culturelle dans les camps de réfugiés », raconte Florent Thomas, dirigeant de Mind And Go. Cet ancien consultant en transport de voyageurs devenu formateur en informatique a créé cette société de service en logiciel libre (SSL) pour améliorer la vie du plus grand nombre grâce à des produits innovants. De là est née la box DataCup.

Du numérique en connecté ou en déconnecté

Encyclopédies, livres, podcasts, partitions, tutoriels, thèses, jeux… DataCup est une box de la taille d'une valise qui propose plus de 2 500 ressources numériques, libres de droits et/ou du domaine public, sans réseau internet ni électricité. Tous les contenus sont sourcés, catalogués et sélectionnés par les clients en fonction de leurs missions. « Nous souhaitons apporter des solutions simples et robustes à des problématiques concrètes que rencontrent les structures du secteur culturel. L’idée est d’attirer toujours plus de public vers ces ressources dans un objectif pédagogique ou de divertissement », précise Florent Thomas.

Composée d’un nano-ordinateur dernière génération, d’un disque dur et d’un point d'accès wifi, la DataCup donne accès à la plateforme my.datacup pour consulter et télécharger les ressources via un simple navigateur web, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Le mode connecté permet simplement de synchroniser la box. « À l'heure du "tout connecté", nous jouons la carte du "déconnecté" », indique son co-fondateur.

Un outil pour créer du lien social

Mind And Go s’inscrit dans une démarche éthique de partage et de co-construction. La DataCup a permis à des enfants nés dans des camps de réfugiés de voir pour la première fois des images de leur pays d’origine. « Nous cherchons en permanence à donner du sens humain à notre action. Nous sommes convaincus que l’apprentissage et l’utilisation du numérique comme outil de lien social sont fondamentaux pour le développement de toute société. Apprendre à s'informer, à éviter les pièges, se cultiver et se divertir font partie intégrante de l'éducation, qui doit se décliner avec le numérique », poursuit le dirigeant de la startup. Ses prochains défis : finaliser la plateforme publique et commercialiser la DataCup.

La DataCup en chiffres :

- Lancement en 2016 
- 6 mois de R&D technique et documentaire
- Une autonomie de 7 heures
- Un disque dur pouvant aller jusqu'à 2To de données

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.