De Saint Quentin à Shanghai : l’exemple de Moret Industries

Pas de secret, pour devenir une entreprise de taille intermédiaire, les PME doivent actionner un levier de croissance, comme l’internationalisation. Car lorsque la croissance n’est pas au rendez-vous sur place, il faut essayer d'aller la chercher ailleurs.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min

Moret Industries affiche une croissance insolente, multipliant par 33 son chiffre d’affaires en 15 ans et en s’implantant dans 7 nouveaux pays.

Le secret de cette réussite ? Une stratégie résolument tournée vers le développement à l’international permettant de tirer le meilleur parti des marchés en forte croissance.

Pour la PME familiale, le développement à l’international n’aurait pu rester qu’un doux rêve, si Jérôme Duprez, l’actuel P-DG (et 5ème génération de Moret), n’avait pas décidé il y a une petite dizaine d’année de mettre le cap sur les marchés émergents.
Chine, Brésil, Inde, ont vu éclore filiales et bureaux commerciaux. Avec un peu de patience et de persévérance, la société réalise à présent 75% de ses 165 millions d’euros de chiffre d’affaire à l’international.

Retrouvez l’article complet sur Les Echos.fr