Deeptech : 1 jeune chercheur sur 2 est attiré par l’entrepreneuriat

PhDTalent et Bpifrance viennent de révéler l’enquête nationale « Jeunes chercheurs et entrepreneuriat Deeptech ». Et les résultats sont plus qu’optimistes : près d’un chercheur sur deux envisage la création de startup comme choix de carrière.
On vous résume tous les résultats de cette étude en une infographie.

Entreprendre pour changer le monde. Au mois de mars, PhDTalent et Bpifrance ont interrogé près de 1 700 jeunes chercheurs, afin de mesurer leur rapport à l’entrepreneuriat deeptech. Et si les résultats de cette étude mettent en évidence l’appétence des jeunes chercheurs pour l’entrepreneuriat, elle montre également que cette envie d’entreprendre est motivée à 57 % par l’envie d’avoir un impact sociétal.
Un bémol, seul 20 % des répondants se sentent encouragés à valoriser leurs travaux de recherche ou à créer leur entreprise et 74% pensent qu’il est difficile de financer sa startup en France.

Télécharger les résultats de l'enquête.

Comment encourager les jeunes docteurs à créer leur startups deeptech ?

En conclusion, de cette enquête, PhDTalent et Bpifrance formulent trois recommandations afin de favoriser la création de startups deeptech par les jeunes docteurs :

  1. Sensibiliser davantage les jeunes chercheurs à l’entrepreneuriat
  2. Faire connaitre l’écosystème deeptech aux jeunes chercheurs
  3. Former les jeunes à l’entrepreneuriat

« Chez Bpifrance, nous sommes convaincus que les jeunes docteurs sont le futur de l’innovation en France, et peuvent répondre à de grands enjeux sociétaux en transformant leurs travaux de recherche en application concrète », résume Pascale Ribon, directrice Deeptech de Bpifrance.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil