Bpifrance met en lumière les entreprises françaises qui imaginent le monde d’après. Aujourd’hui, rencontre avec Olivier Rohou, le président d'eLamp, qui souhaite réinventer les ressources humaines en permettant aux entreprises d'accéder aux data « compétences » inexploitées de leurs salariés.

Construire l’après confinement. Pour Olivier Rohou, cofondateur d'eLamp, l'accélération de la digitalisation liée à l’épidémie poussera les entreprises à modifier leur approche RH. « La crise du Covid-19 démontre que pour avoir de l'agilité, il faut basculer d'une approche métier à une approche compétences », explique le président d’eLamp. Spécialisée dans le skill data, l'intelligence artificielle et les algorithmes, la startup créée en 2015 propose une solution capable de « cartographier » les data portant sur les forces et talents des collaborateurs dans les entreprises de plus de 50 salariés. Les équipes planchent désormais sur une nouvelle solution afin d’aider les entreprises à mieux anticiper les métiers de demain et ceux qui les aideront à sortir plus vite de la crise.

Aujourd'hui, des informations sur les compétences opérationnelles des salariés éparpillées

Les managers recrutent pour leurs missions de façon isolée, sans détenir toutes les données. Ils risquent donc de passer à côté d'opportunités en interne.

Et demain ?
Partager cette carte
Demain, une vision centralisée et plus objective des ressources humaines

La solution imaginée par eLamp collecte les meilleures données de compétences de tous les collaborateurs internes et apporte de l'objectivité dans le recrutement.

Retour

La solution d’eLamp vise à détecter les bons profils internes, ceux-là même qui avaient tendance jusque-là à passer sous les radars.
Pour révéler le potentiel des collaborateurs, la startup s’appuie sur des rapports de mission, des comptes-rendus de formations ou d’entretiens... Sans oublier les saisies des collaborateurs eux-mêmes dans l'interface eLamp.

Aujourd'hui, des services des ressources humaines parfois cantonnés à l'administratif et l'opérationnel

Il peut être difficile pour les RH de s'imposer comme un acteur stratégique dans la transformation de l'entreprise. 

Et demain ?
Partager cette carte
Demain, les RH deviennent un acteur data stratégique

Avec un outil data centralisateur, les services de ressources humaines ont un rôle à jouer dans la prise de décisions stratégiques.

Retour

Mobilité interne, parcours de carrière, workforce planning... eLamp a l'ambition de faire des RH « un centre de services pour les opérationnels en quête d'infos et de ressources, mais aussi un acteur stratégique capable d'anticiper finement les besoins », détaille Olivier Rohou. Sa solution aide aussi les RH à mieux individualiser les formations ou acquérir une vision claire du bassin de ressources.
 

Aujourd'hui, une gestion lourde et complexe des habilitations et des certifications

Il s'agit le plus souvent d'une gestion « manuelle », peu coordonnée et chronophage.

Et demain ?
Partager cette carte
Demain, une gestion automatisée

Toute la data sur le sujet est centralisée et un système de planning et d'alertes automatisé simplifie le suivi des dossiers et des besoins.

Retour

La startup propose ainsi à ses clients un outil de gestion automatisée de l’obsolescence des compétences certifiantes. « Aujourd'hui, les mises à jour dans ce domaine sont rarement centralisées et cela fait peser un vrai risque de pertes d'informations aux conséquences parfois graves ». eLamp a donc imaginé une interface de suivi en temps réel.

eLamp en chiffres

  • Date de création : 2015
  • Effectif : 20 salariés en France
  • Dernière levée de fonds : la startup a levé 2 millions d'euros en mars 2020.
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.