Dispositifs médicaux : Magnisense révolutionne le diagnostic des maladies cardio-vasculaires

Bpifrance finance l’entreprise Magnisense, à hauteur de 1,2 million d’euros, sur deux ans, pour son projet innovant MI².

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min

Le projet MI² vise le développement de tests de diagnostic d’urgence pour les  maladies cardio-vasculaires. Il s’appuie sur une technologie MIAtek®, fondée sur l’utilisation de nanomatériaux magnétiques et utilisée pour le développement de ses produits.

Ce financement permettra à Magnisense d’accélérer la mise sur le marché de ses produits, des tests de diagnostic d’urgence pour les maladies cardiovasculaires, tout en renforçant leur compétitivité et leur propriété intellectuelle.

« Le soutien de Bpifrance à Magnisense, tout au long de ces années et à travers le projet MI², est  précieux et contribue largement au développement de la société, tant d’un point de vue financier que d’un point de vue qualitatif. L’initiation de ce nouveau projet nous permet d’accélérer l’arrivée de nos  produits sur le marché » souligne Lyse Santoro, directeur général de Magnisense.

Claude Sabatin, délégué innovation Bpifrance, ajoute : « Nous avons immédiatement adhéré au projet MI² de Magnisense car il répond bien à une problématique de diagnostic d’urgence décentralisé, prégnante dans le monde médical, avec des perspectives commerciales intéressantes. Dans le cadre de ce projet, Bpifrance soutient une fois encore l’innovation ».