Doctolib : comment l'entreprise gère-t-elle ses 50 recrutements mensuels ?

Devenue licorne en mars dernier grâce à une nouvelle levée de fonds, Doctolib, qui ne cesse de se déployer, embauche près de 50 personnes par mois. Matthieu Birach, chief people officer, nous livre les secrets de la scale-up pour gérer les RH.

  • Croissance
  • 09 septembre 2019
  • Temps de lecture: 1 min

Comment intégrer, puis faire évoluer professionnellement, des dizaines de nouveaux collaborateurs ? C’est le défi de Doctolib, le service de prise de rendez-vous médicaux en ligne. « Nous avons accueilli les 150 collaborateurs de MonDocteur, société que nous avons rachetée en 2018, et, pour poursuivre notre déploiement, nous recrutons entre 30 et 50 personnes par mois », indique Matthieu Birach, son chief people officer. L'effectif de Doctolib est ainsi passé de 4 à ses débuts il y a cinq ans, à 400 l’an dernier et devrait atteindre les 800 personnes cette année.

Encourager la mobilité interne

Avec une équipe de 50 spécialistes RH, Doctolib s’efforce de faire évoluer les salariés déjà en poste vers de nouvelles fonctions. Ne serait-ce qu'en raison de la pénurie de certains talents à l'extérieur.