Du e-commerce à la deeptech : Pierre Trémolières, l'instinct de la rupture

Après la cession de Delamaison.fr, Pierre Trémolières a effectué un virage inattendu vers la deeptech en créant Accenta, une startup spécialisée dans les solutions de stockage d’énergies renouvelables pour le secteur bâtiment. Portrait d'un entrepreneur insatiable et passionné.

À un peu plus de cinquante ans, le « serial-entrepreneur » écrit depuis 2016 un nouveau chapitre de sa vie professionnelle à la tête d'Accenta. La jeune pousse qu'il a fondée développe une solution de réduction des émissions de carbone et de la consommation énergétique des bâtiments, et affiche une croissance détonante.

Mais qu'est-ce qu'un diplômé des Gobelins, connu pour avoir créé le site Delamaison.fr, est venu faire dans la deeptech ? Assouvir son goût d'entreprendre, sûrement. « Depuis mon plus jeune âge, je suis un pur entrepreneur », affirme celui qui a lancé en 1994 sa première société d'édition de CD-ROM ludo-éducatifs. Il crée peu après une web agency puis multiplie les expériences au cours de cette décennie foisonnante du digital naissant. Pierre Trémolières aime les ruptures, les virages, tout ce qui bouge.

Un savoir-faire du digital au service du hardware

Son plus grand succès se dessine dans les années 2000 avec Delamaison.fr. « J'avais la conviction que le e-commerce allait révolutionner le monde marchand ». Associé pour l'occasion avec un ami ingénieur spécialisé dans les achats, ils sont « parmi les premiers à développer des technologies de cross-selling* ou des analyses comportementales sur le web ».

Après la revente de la plateforme au Groupe Adeo en 2012, « mon esprit galopait déjà sur l'étape d'après, se souvient-il. J'ai eu envie de trouver un nouveau marché en rupture plus ambitieux encore ». Le secteur de l'environnement l'attire. « Je ne me suis jamais interdit de changer de thématique. Ce qui me guide est d'apporter de l’innovation de rupture dans des marchés qui en ont besoin ». Avec ses armes à lui : un savoir-faire du digital au service du hardware et l’instinct de la rupture.

La recette Trémolières au service de la deeptech

Il jette son dévolu sur le monde de l'énergie. « Je ne connaissais rien, mais j'avais l'appétit d'apprendre ». Alors il « dévore » des publications, enchaîne les colloques et part à la rencontre du monde de la recherche. « Pendant un an et demi, j'ai découvert des hommes et des femmes qui travaillent dur mais ne trouvent pas toujours une oreille attentive pour valoriser leurs travaux ». Pierre Trémolières choisit de s'investir dans un créneau balbutiant : le stockage thermique inter-saisonnier à l'échelle du bâtiment. C'est avec le Centre d’Efficacité Énergétique des Systèmes d’ARMINES (MINES ParisTech), le Bureau de Recherche Géologique et Minière (BRGM) et l’Ecole Polytechnique qu'il s'associera enfin pour mettre au point une chaufferie bas carbone intelligente fondée sur ce principe.

Pierre Trémolières sait que le succès est avant tout une affaire de rencontres. Pour fonder Accenta, il s'est entouré de Philippe Bruant à la R&D (un ancien de Delamaison), ou encore de l'ingénieure Marine Doquet-Chassaing. Autres ingrédients essentiels de sa recette entrepreneuriale : « le verbe et le temps ». « Quand on a un projet, il ne faut pas le garder pour soi, confie-t-il. Parlez-en au maximum, sans craindre la concurrence. C'est comme ça qu'il mûrira ».

Accenta en quelques chiffres

  • Deeptech créée en 2016
  • Siège social : Boulogne-Billancourt
  • Effectif : 45 salariés
  • Croissance : + 400% en 2020
  • 4,7 millions d'euros levés fin 2019

*Action qui consiste à proposer, au moment de l'acte de vente ou plus tard, la vente d'un produit complémentaire à celui acheté

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil