Emploi et handicap : ce qu’il faut retenir !

A l'occasion de la 22e Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, retrouvez un état des lieux sur l'évolution de l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises françaises.

Le handicap au travail : de quoi parle-t-on ?

Le handicap recouvre une diversité de situations larges dont les conséquences sur l’emploi peuvent être variables. On distingue 6 familles de handicap :

  • handicap moteur (lombalgie, TMS, rhumatisme, malformation, paralysie, ...),
  • handicap visuel ( myopie, presbytie, strabisme, rétinite, daltonisme...),
  • handicap auditif (acouphène ou surdité légère à profonde…),
  • handicap mental : (trisomie 21, autisme...),
  • handicap psychique (névrose, TOC, phobies, addictions, dépression,…) ,
  • maladies invalidantes (hypertension, insuffisance cardiaque, diabète, allergie, eczéma, cancer, épilepsie...).

On parle d’une situation de handicap dans l’emploi quand il existe une inadéquation entre les conséquences du handicap d’une personne et son environnement de travail. Dans de nombreux cas, des aménagements techniques ou organisationnels sont nécessaires pour compenser le handicap et permettre à une personne de poursuivre son travail dans de bonnes conditions.

Une amélioration de l’emploi des personnes handicapées

Selon l’Agefiph1, on note une meilleure prise en compte de l’emploi des personnes handicapées par les employeurs. En effet, depuis la loi de février 2005, toute entreprise de 20 salariés ou plus, doit compter l'équivalent de 6 % de travailleurs handicapés. L’association relève que la part des entreprises privées employant des personnes handicapées est passée de 60 % en 2006 à 80 % en 2016. La part d’entreprises sans action positive pour l’emploi des personnes handicapées (ni emploi direct, ni sous-traitance) s’est aussi réduite en passant de 29 % en 2006 à 8 % en 2016. Désormais plus de la moitié des entreprises respecte leur obligation d’emploi de 6 % (51 % des établissements, 34 % avec uniquement de l’emploi direct).
Cependant, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour favoriser l’emploi des personnes handicapées. En effet, le taux de chômage des Français en situation de handicap s'établit à 19 %, un chiffre deux fois supérieur à la moyenne nationale.

Cap Lune : un challenge solidaire

Du 16 au 25 novembre, à l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes en situation de Handicap, Bpifrance a lancé un challenge solidaire, collectif et connecté : Cap Lune. L’objectif ? Viser la Lune et récolter des fonds pour l’association Comme Les Autres qui accompagne des personnes handicapées à la suite d’un accident de la vie dans leur parcours de reconstruction.

1- Agefiph : Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées est chargée de développer l’emploi des personnes handicapées.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

RT @NicolasDufourcq: La mobilisation en faveur de l’accompagnement des ETI 🇫🇷 ne faiblit pas ! @Bpifrance @EIB https://t.co/ZI41Sl1AK1

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.