Entrepreneuriat deeptech : les clés pour réussir par Chady Kharrat, cofondateur de Likewatt

Chady Kharrat est ingénieur en automatique et entrepreneur dans l’âme. En 2018 il lance une plateforme intelligente d’optimisation énergétique. A travers son portrait, voici trois clés pour se lancer dans la deeptech. 

Clé n° 1 : l'envie d'entreprendre 
L'entrepreneur l'affirme : "l'envie d’entreprendre m’habitait depuis le tout début de mon cursus.”
 

Clé n°2 : avoir de multiples cordes à son arc
Chady Kharrat, titulaire d’un doctorat en automatique, a participé au lancement d'une spin off d'EDF, EDF Store & Forecast après une précédente expérience au CEA-Leti de Grenoble. "J’ai énormément appris de cette expérience." 
 
Clé n°3 : savoir s'entourer
Chady Kharrat s'appuie sur l'expérience de Gaetan Depaepe, entrepreneur depuis 2020 et cofondateur de Likewatt. L'équipe dirigeante peut compter sur le soutien d'1kubator et la SATT Pulsalys qui accompagnent la startup

« Quand j’ai soutenu ma thèse de doctorat, mes proches m’ont offert… des livres sur la création d’entreprise ! C’est dire s’ils connaissaient mon envie d’entreprendre qui m’habitait depuis le tout début de mon cursus », se souvient Chady Kharrat, cofondateur et PDG de Likewatt, une start-up lyonnaise de la deeptech, spécialisée dans l’optimisation de l’approvisionnement énergétique. L’ingénieur en électrotechnique, qui a passé quatre ans au CEA-Leti à Grenoble puis quatre ans chez EDF avait déjà pu se former à l’entrepreneuriat. En 2014, il a lancé Forecast, un projet dédié aux logiciels de contrôle automatique de la production de photovoltaïque et d’éolien en milieu isolé. De quoi se « former » au montage de business plan et de stratégie, de même qu’à la direction technique et commerciale. « Ce spin-off d’EDF était hébergé dans l’incubateur parisien Agoranov comme toute start-up. J’ai énormément appris de cette expérience », précise-t-il.

Un accélérateur de la transition énergétique connecté et automatisé

Autant de cordes à son arc qui lui ont été utiles pour cofonder Likewatt avec l’entrepreneur Gaetan Depaepe. Leur concept ? Une plateforme SaaS, dopée à l’intelligence artificielle, qui permet d’une manière automatisée d’optimiser la gestion énergétique des entreprises industrielles, tertiaires et des producteurs d’énergie renouvelable. « Nous souhaitons approvisionner leurs besoins d’énergie d’une manière verte, durable, intelligente et rentable », indique Chady Kharrat. L’outil intègre des données numériques telles que la consommation d’un site, la météorologie, les prix de l’énergie ou encore les émissions de CO2, et sert d’aide à la décision en matière d’investissement dans les énergies renouvelables locales et à leur pilotage. Une solution qui repose sur une technologie développée par le laboratoire Ampère, rattaché au CNRS, et que Likewatt industrialise via un transfert de technologie.
 
Commercialisée depuis le début de l’année, la jeune pousse, accompagnée par 1kubator et la SATT Pulsalys, a séduit des premiers clients comme Dassault Aviation, Intermarché, ainsi qu’un producteur d’énergie. « D'ici la fin de l’année, nous envisageons de conclure une dizaine de contrats supplémentaires », avance le patron de la pépite qui a bénéficié d’une bourse French Tech Émergence de Bpifrance, destinée aux projets deeptech. Enfin, Chady Kharrat projette une levée de fonds d’ici le début de l’année prochaine pour mener à bien son ambition : « émanciper » les entreprises, consommatrices ou productrices d’énergie ; les intermédiaires externes, tels que les cabinets d’études en les rendant « autonomes » dans leurs démarches liées à la transition énergétique.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil