Où en sont les PME et ETI françaises par rapport aux réseaux sociaux ? Pourquoi doivent-elles s'y intéresser ? Et quelles opportunités peuvent-elles en tirer ? Découvrez les réponses à ces questions dans l'étude "PME-ETI et réseaux sociaux" de Bpifrance Le Lab. 

6 points à retenir de l'étude "PME-ETI et réseaux sociaux" : 

1. Les réseaux sociaux demeurent un territoire inexploré par les PME-ETI françaises.
  • 70% y sont présentes mais 65% se disent peu actives et inactives;
  • Elles n’y consacrent pas de budget : 80% dépensent moins de 10 k€/an, coûts de personnels inclus. 40 % n'y consacrent aucun budget. 
2. Les réseaux sociaux sont hors du champ de vision du dirigeant de PME et ETI.
  • 84 % le justifient par un manque de temps; 
  • 70 % estiment que ce n'est pas un enjeu prioritaire. 
3. Il existe un fort décalage entre la vision idéale et les usages des entreprises au quotidien.
  • Leur présence est aujourd'hui limitée autour de 3 principales actions : publier des informations et actualités sur la société, faire de la veille et partager du contenu provenant d'autres utilisateurs; 
  • Des actions qui traduisent une présence encore peu rationalisée autour d’objectifs déterminés et précis.
4. Cette vue d'ensemble dissimule une hétérogénéité des niveaux d'implication des entreprises. 4 groupes comportementaux sont relevés : 
  • La masse silencieuse;
  • Les désinvoltes;
  • Les combatives;
  • Les pionnières. 

(Lire la suite et télécharge l'étude sur le site de Bpifrance Le Lab). 

Illustrations : © Frédéric Debailleul

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

17 entreprises ont intégré il y a peu, la 1ère promotion de l’Accélérateur PE, un nouveau programme de soutien et d… https://t.co/UuxKbGglJo