Famileo, l’appli qui fait du bien à la famille

Tout au long de l’année, Bpifrance valorise les solutions digitales qui contribuent à la construction d’une société responsable et inclusive. Aujourd’hui, place à la Tech for Good avec Famileo, un service en ligne permettant aux personnes âgées de recevoir des nouvelles de leurs proches sous forme de gazettes, livrées dans les maisons de retraite ou à domicile.

Un pont entre les générations. Si de nombreux grands-parents sont de plus en plus aguerris aux nouvelles technologies, certains préfèrent néanmoins recevoir des lettres et des photos de leurs enfants et petits-enfants par voie postale. A portée de main, l’objet papier peut être lu et relu à l’envie. Du côté des générations suivantes, l’usage du smartphone comme moyen de communication est largement privilégié. Comment alors faire perdurer le lien familial ? Armel de Lesquen et Tanguy de Gélis, co-fondateurs de Famileo, ont relevé le défi et ont créé en 2014 une solution qui respecte les habitudes de chacun.

Les membres de la famille postent sur l’application mobile les messages et les photos de leur quotidien qui sont ensuite mis en page dans un journal papier personnalisé envoyé par la poste à leurs grands-parents. « Nous n’opposons pas le numérique au papier, au contraire, nous créons un pont entre ces deux modes de communication », précise Armel de Lesquen. Le projet séduit les investisseurs et la start-up malouine réalise une première levée de fonds en 2015 auprès d’Aquarelle.com, rencontré dans le cadre de Réseau Entreprendre. Le cahier des charges est confié à Mobizel, une société de développement qui réalise des interfaces numériques mobiles et web sur mesure. Le résultat est un véritable succès en termes d’ergonomie et de facilité d’utilisation. Sans contrainte, l’utilisateur peut ainsi envoyer ses photos et messages aussi simplement qu’un sms.

Du BtoB au BtoC

Une fois l’application créée, le service est d’abord exclusivement adressé aux EPHAD pour redynamiser la relation entre les familles et leurs aînés isolés, et participer à leur bien-être. Les maisons de retraite impriment le fichier PDF avec les gazettes déjà mises en page et les distribuent aux pensionnaires. Un an et demi plus tard, Famileo a construit un premier réseau solide d’utilisateurs et décide de proposer des abonnements au grand public à des tarifs volontairement bas. « On ne veut pas faire une sélection par l’argent. On marge peu, mais notre stratégie, c’est le volume. » Pari réussi puisque l’entreprise compte aujourd’hui 700 000 utilisateurs avec 70 % d’abonnements obtenus grâce au bouche à oreille. La fréquence varie entre un mois et une semaine selon l’abonnement choisi. Pour l’impression et l’envoi des gazettes, Famileo est partenaire d’Handirect qui emploie des personnes en situation de handicap.

La success story continue

Parmi les projets à court terme, Armel de Lesquen et Tanguy de Gélis souhaitent rapidement proposer une nouvelle offre. Chaque famille pourra commander un album photos de leurs meilleurs souvenirs publiés dans les gazettes de l’année passée. Famileo a ouvert cette année une filiale à Barcelone et prépare également son entrée aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. « On commence en BtoB de la même manière qu’en France pour comprendre le marché, mais la solution trouve toute sa place à l’international. »

 

Famileo en quelques chiffres
  •  700 000 utilisateurs enfants/petits enfants
  •  1 million d’utilisateurs visé pour fin 2020
  •  Plus de 110 000 familles bénéficiaires 
  •  30 salariés
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.