Filière maritime : la supply chain tient bon

Malgré un confinement qui semble mettre une partie de l’économie à l’arrêt, les acteurs de la chaîne logistique, et notamment ceux du transport maritime, maintiennent le cap pour assurer l’approvisionnement du pays.  

100 % des grands ports « ouverts et fonctionnels ». Pour assurer la continuité de l’activité économique et le transport de marchandises jugées indispensables, certains maillons de la chaîne logistique doivent rester « opérationnels ».  La semaine dernière, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat chargé des transports, a rappelé le « caractère essentiel des professionnels des filières maritimes, portuaires et fluviales pour le maintien des chaînes logistiques » à l’occasion d’une audioconférence avec les acteurs des secteurs maritimes, portuaires et fluviaux, précise un article du Moci

70% des échanges de marchandises transitent par voie maritime  

Lors d’une interview accordée à Ouest France le 3 avril, le secrétaire d’Etat s’est voulu rassurant sur l’organisation de la supply chain, à l’échelle nationale et européenne.  « Elle fonctionne bien. Les besoins de la Nation sont assurés. C’est un travail quotidien que je mène pour maintenir l’ensemble de la chaîne logistique nécessaire aux Français ». 

Alors que 70 % des échanges de marchandises se font par voie maritime et transitent par les ports français, 100 % des grands ports de l'Hexagone sont donc ouverts en cette période de crise sanitaire. Dans un communiqué de presse du 27 mars, le port de Marseille Fos a rappelé la mise en place d’une organisation adaptée afin de respecter les consignes sanitaires. 

Concilier protection des agents et réponse aux besoins des flux de marchandises

Voies navigables de France (VNF) a également rappelé dans un communiqué son « engagement quotidien » pour continuer d’assurer l’entretien et l’exploitation du plan grand réseau européen de voies navigables. L’établissement public est investi de deux missions principales : permettre la continuité du transport fluvial de marchandises, pour alimenter la France en produits essentiels, et garantir la sécurité du réseau hydraulique, « dans un contexte hydrique tendu ».

« L’ouverture des installations pour la navigation commerciale y est maintenue à ce stade, sur une amplitude journalière réduite à 10h par jour, afin de concilier protection des agents sur le terrain et réponse aux besoins de la très grande majorité des flux de marchandises informe VNF », indique l’article du Moci. Un engagement « total » que les acteurs de la supply chain avaient rappelé dans un communiqué adressé par la voix de leur syndicat. 

Sources :

https://www.lemoci.com/actualites/transports-logistique/coronavirus-transport-les-ports-mobilises-pour-maintenir-la-chaine-logistique/#

https://www.lemoci.com/dossiers/transport-logistique-a-linternational-les-tendances-de-loffre-2020/les-ports-francais-dans-la-tourmente/

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil