Gage de qualité, le savoir-faire hexagonal séduit en France et dans le monde. Les mouvements de la French Tech, de La French Fab et de la French Touch sont un levier supplémentaire pour faire rayonner ce savoir-faire à l’international.

Le Made in France a la cote. Des startups technologiques aux industries culturelles et créatives en passant par les acteurs de l'industrie traditionnelle, le savoir-faire français fait de plus en plus d’adeptes. Et les mouvements de la French Tech, de La French Fab ou encore de la French Touch mettent en valeur l’écosystème entrepreneurial français et permettent de promouvoir nos entreprises à l’international.
French Tech, French Fab, French Touch… Vous ne voyez pas bien la différence entre tous ces mouvements fédérateurs ? Pas de panique. On décrypte, pour vous, les rôles et les missions de chacun.

La French Tech : faire de la France une « start-up nation »

  • Sa définition : La French Tech, c’est le terme qui désigne l’écosystème des startups françaises.
  • Sa mission : D’après le site de la French Tech, son ambition est de « faire de la France un des pays les plus attractifs au monde pour les startups qui veulent se lancer, partir à la conquête des marchés internationaux et bâtir un avenir qui ait du sens. »
  • Ses entreprises : Blablacar, Deezer, Doctolib, Veepee, ManoMano, ... Les exemples d’entreprises représentatives de la tech ne manquent pas. Celles-ci ont en commun de proposer de nouveaux produits et/ou services et d’avoir de fortes perspectives de croissance accompagnées d’importants besoin de financement.

La French Fab : donner une seconde vie à l’industrie

  • Sa définition : La French Fab est l’étendard de l’industrie française.
  • Sa mission : La French Fab a 4 objectifs complémentaires : accélérer la transformation de l’industrie en France, unir sous un même étendard les industriels français, incarner le futur prospère de l’industrie française et l’attractivité de ses métiers et, enfin, faire rayonner l’excellence de l’industrie française à l’international
  • Ses entreprises : Elles se nomment Sodistra, Vlad, Socomore ou encore JPB Système.... Peu connues du grand public, les PME et ETI de La French Fab sont pourtant le socle de l’économie française. Elles représentent 10% de notre PIB et concentrent près de 3 millions d’emplois. Ce qui réunit ces entreprises : une volonté d’innover, de se digitaliser, de se développer à l’international et de viser la performance écologique et environnemental, tout en préservant une production sur le territoire français.

La French Touch : incarner le savoir-faire français

  • Sa définition : La French Touch désigne l’ensemble des industries caractérisées par l’existence d’un talent créatif, d’un savoir-faire français, d’une marque, d’une œuvre de l’esprit, et par le développement, la production et / ou la commercialisation d’un bien ou d’un service de contenu / d’expérience.
  • Sa mission : Mode, beauté, audiovisuel, jeux vidéo, gastronomie, art et design, musique et live, édition… La French Touch vise à faire rayonner tous les talents et les savoir-faire français dans le monde entier.
  • Ses entreprises : La Bouche Touge, AMI, We Love Green, Pathé... Les entreprises de la French Touch sont le symbole du savoir-faire et du lifestyle à la française, et incarnent la créativité et la modernité des industries créatives et culturelles hexagonales.
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil