French Tech : les territoires locaux sont en première ligne

Les écosystèmes régionaux français ont permis l’éclosion de startups dans le secteur du numérique. Plus de 200 pépites issues de la French Tech seront ainsi présentes lors du prochain CES de Las Vegas en janvier prochain.

  • Etudes
  • Temps de lecture: 2 min

La French Tech fait le tour du monde. Avant le plus grand, le CES de Las Vegas, en janvier prochain, ce sera le Web Summit, à Lisbonne, du 7 au 10 novembre. Baptisé le « Davos des geeks », ce rassemblement de plus de 1 000 startups est devenu en quelques années un événement européen de référence. Avant cela, la French Tech était représentée à Istanbul, le 31 octobre dernier, à l'occasion du sommet Future of Energy, visant à échanger pour trouver des solutions au fossé qui existe encore entre la forte demande d'énergie et une offre, qui doit désormais être à base d'énergies propres. Le dispositif français, fondé sur des écosystèmes régionaux, montre à chaque fois son efficacité.

Renouvellement des labels pour deux ans…

Carte metropoles French Tech

Pas étonnant que les labels « Métropole French Tech » - attribués par l’État à des écosystèmes régionaux dynamiques en matière de start-up - aient été renouvelés l’été dernier pour une période supplémentaire de deux ans.
Dédiées à l’accompagnement et à l’accélération des jeunes pousses, les Métropoles French Tech sont au nombre de 13 en régions : Aix-Marseille French Tech, Bordeaux French Tech, French Tech in the Alps, Lille's French Tech, Lyon French Tech, French Tech Montpellier, Nantes Tech French, Tech Rennes St-Malo, French Tech Toulouse, French Tech Brest, French Tech Côte d'Azur, LORnTech, Normandy French Tech. Sans compter Paris et sa région qui représentent à elles seules 50% à 60% des start-up françaises.

…Et des réseaux thématiques lancés

Pour aller encore plus loin dans la promotion d’écosystèmes innovants, neuf réseaux thématiques French Tech ont été lancés au plan national, dans la santé, l'éducation, la manufacture, la finance, la grande distribution, la sécurité, la mobilité, l'alimentation, le sport. Ces réseaux thématiques, qui portent des noms à consonance anglophone, pour viser l’internationalisation, ont la particularité d’associer Paris et les 13 Métropoles French Tech à d’autres territoires régionaux. On ne change pas une recette qui marche...

Qu’est que les French Tech hubs ?

La French Tech

Pour apporter un rayonnement international aux startups de la French Tech, une vingtaine de hubs ont été créés à l’international (New York, Israël, Tokyo, San Francisco, Montréal, Cape Town, Hong Kong, Shanghai…). Composés d’entrepreneurs et d’investisseurs français implantés à l’étranger, ces hubs ont pour vocation d’aider des jeunes pousses françaises à conquérir des marchés à l'extérieur de l'Hexagone. A l’occasion d’une récente visite à Montréal sur le thème de l’innovation aux côtés du Premier Ministre Manuel Valls, Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique et de l’Innovation, a dévoilé le nom des 10 communautés d’entrepreneurs français de l’étranger qui ont été labellisées French Tech Hubs, à Berlin, Dubaï, Los Angeles, Milan, Pékin, São Paulo, Shanghai, Shenzhen, Taïwan et au Vietnam.