Une bonne dose d'ambition, beaucoup d'ingéniosité et un peu de chance : tels sont les ingrédients du succès de Fideip, qui vient de rejoindre La French Fab. De Safran à Devialet, de Thales à Décathlon, ses produits de mécanique et de métallurgie industrielles sont prisés par les plus grands.

« Nous faisions cela comme passe-temps le week-end, et nous avons eu l'idée d'en faire une entreprise », raconte Jacques Clochard, le président du groupe Fideip. Il fait allusion à des moyeux de roues de vélo, élaborés pour le fun à partir du savoir-faire de l'une des sociétés du groupe, toutes spécialisées dans la mécanique et la métallurgie industrielles, avec de l'usinage, de la tôlerie, des automatismes... Aujourd'hui, non seulement Aivee-Asterion est le seul concepteur et fabricant de moyeux de roues de vélo intégré en France, mais la société les exporte du Japon à l'Australie en passant par les Etats-Unis.

Fabriquer est une passion pour Jacques Clochard. Pourtant, cet ingénieur au double cursus (industrie aux Arts et Métiers ParisTech et management/gestion à l'Ecole Nationale Supérieure des Pétroles et Moteurs) a été salarié pendant 37 ans. « Après avoir travaillé comme ingénieur, j'ai fait du conseil en organisation et en management et j'ai commencé à m'intéresser à la reprise de sociétés. Puis, quelqu'un m'a demandé quand j'en reprendrai une moi-même. J'ai rencontré des banques et j'ai repris ma première entreprise, Altema, en 2000 », indique-t-il. Depuis, « le virus », comme il le dit, ne l'a plus quitté. Et à force de croissance organique et de croissance externe, il est aujourd'hui à la tête d'une ETI, le groupe Fideip, qui compte 10 sociétés et dont le siège est à Mouilleron Saint Germain, en Vendée. « Et la deuxième étape du Tour de France 2018 partira de chez nous ! », s'exclame-t-il. Mais il n'y a pas que le vélo...

Bancs d'essais et pieds métalliques

Il y a les avions - « Nos raccords hydrauliques sont sur les Airbus », indique ainsi Jacques Clochard - les TGV, les fusées spatiales, la radiocommunication, puisque la société fait de la sous-traitance en tournant et en fraisant du titane et de l'aluminium, notamment, pour créer des pièces utilisées par des géants comme Safran, Zodiac et Thales. Au delà de ces clients traditionnels, le savoir-faire de Fideip a aussi convaincu de nouveaux clients. Comme Devialet, le spécialiste de l’ingénierie acoustique. « Nous venons d'être retenus et nous allons fabriquer les pieds des enceintes que Devialet vend à travers le monde », explique Jacques Clochard, pour poursuivre : « Devialet a la volonté de privilégier les fabricants français, à qualité et prix équivalents. Ils nous ont présélectionnés à l’occasion d’une recherche de fournisseurs, mais c'est notre offre globale et notre solution technique qui les ont séduits. » Un peu de chance, donc, mais surtout, beaucoup d'ambition, de savoir-faire et d'ingéniosité.

Fideip : figure emblématique de ces entreprises industrielles qui embauchent, donnent un avenir aux jeunes et font vivre les territoires

Autre client, Décathlon. « Nous avons mis au point un banc de test pour des cadres de vélo, explique Jacques Clochard, mais comme Décathlon voulait que la machine soit visible en boutique, elle devait être non seulement performante mais aussi jolie. Nous avons donc noué un partenariat avec un designer pour la concevoir avec nous. » Satisfaite du service, la société Décathlon a demandé dans la foulée une autre machine à Fideip, cette fois pour tester des palmes. « Et nous avons créé une machine capable de mesurer les capacités de la palme », déclare simplement l'ingénieur devenu patron. Pas étonnant dans ces conditions qu'il se sente à l'aise parmi les 120 industriels, petits et grands, reçus le 26 mars dernier à l'Elysée, à l'aube du salon Global Industrie. Emmanuel Macron voulait mettre l'industrie qui travaille dans les territoires à l'honneur. Fidiep, qui dispose de quatre sociétés en Vendée, quatre dans le Maine-et-Loire et deux à Rennes, est donc emblématique de ces entreprises industrielles qui embauchent, donnent un avenir aux jeunes et font vivre les territoires. Sans oublier son rôle d'ambassadeur de La French Fab, pour projeter l'image du « fabriqué en France » sur le grand écran mondial.

Le groupe Fideip se compose des entreprises suivantes :

  • Aivee : Conception, fabrication de pièces haute performance pour les vélos
  • Altema : Tambours et poulies pour convoyeurs manutention en vrac
  • Epsilon : Tôlerie fine sur mesure. Conception, réalisation de coffrets électriques
  • FIDEMECA-Bérieau : Décolletage et usinage de précision. Assemblage de sous-ensembles
  • FIDEMECA-SMPT : Mécanique de présicion. Usinage et assemblage de composants
  • ID Wash : Conception, fabrication, commercialisation de matériel de lavage poids lourd
  • Jyga : Automatisation et robotisation de process fin de ligne de production
  • LF Technologies : Machines spéciales, bancs d'essais, équipements de mesure et pilotage
  • PALAMATIC PROCESS : Equipements et solutions complètes pour la manutention des poudres et granulés

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#SocialExpress : même pendant cette saison estivale les actualités ne manquent pas ! Retrouvez les par ici 🌞😎👉… https://t.co/IJt6HNmFcr

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.