Génération Deeptech : un référentiel pour mieux accompagner les projets

En l’espace de quelques années, l’écosystème des startups en France a connu un développement sans précédent : plus de 10 000 startups ont émergé dans des secteurs d’activités très divers, démontrant le dynamisme et la créativité de nos entrepreneurs. Néanmoins, les startups deeptech basées sur les innovations de rupture ont longtemps été retenues par de trop grandes barrières à l’entrée.

Avec le plan Génération Deeptech, Bpifrance a pour ambition de faire émerger ces projets et de leur permettre de grandir grâce à des dispositifs d’accompagnement dédiés.

"Les startups deeptech ont besoin d'un accompagnement spécifique pour émerger, se financer et se développer."

« Les startups deeptech bénéficient d’un contexte très favorable. Les progrès de la recherche, la croissance du capital-risque français, l’arrivée en Europe de nouveaux acteurs internationaux et la dynamique européenne de structuration des écosystèmes, encouragée par les pouvoirs publics, créent une émulation sans précédent. Pour autant, ces projets qui se placent à la frontière de la connaissance sont particulièrement risqués. Ils s’inscrivent sur des temps longs, sur des marchés incertains, et demandent de lourds investissements. Ils ont donc besoin d’un accompagnement spécifique pour émerger, se financer et se développer. » explique Paul-François Fournier, directeur exécutif de Bpifrance.

Le référentiel deeptech de Bpifrance

La création d’un référentiel « Deeptech » par Bpifrance vise ainsi à définir un cadre pour identifier les projets de rupture portés par des startups ou entreprises innovantes afin de proposer un accompagnement adapté à leur phase de développement. Dans la continuité « d'Innovation Nouvelle Génération », ce référentiel caractérise les projets deeptech grâce à une grille de lecture partagée sur la base de 4 grands critères :

  • le lien avec la recherche
  • la capacité à lever des verrous technologiques
  • la création d’un avantage fortement différenciateur
  • le go-to-market long et complexe, donc capitalistique

L'objectif ? Soutenir plus de 1 500 startups deeptech à l’horizon 2023 : des entreprises de hautes technologies qui renforceront la compétitivité de la France, aux côtés des PME et grands groupes et qui offriront une véritable opportunité de progrès sociétal en répondant enjeux majeurs pour la planète et la société.

Ces informations sont extraites de l’étude « Génération Deeptech » de Bpifrance qui a précédé le Plan Deeptech présenté le mercredi 30 janvier. L’objectif ? Démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

La garantie du prêt étudiant est de retour 🙌 Vous avez besoin d'un prêt pour financer vos études ? @Bpifrance garan… https://t.co/w1jdiuQJRw

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.