Gouvernance : prenez le temps de faire le point pendant le confinement

Etes-vous plutôt attentiste, empirique ou précurseur ? Profitez du confinement pour répondre à quelques questions afin de dresser un bilan de la gouvernance de votre entreprise.

Et si cette période de confinement était le bon moment pour prendre un peu de recul et faire le point sur la gouvernance de votre entreprise ? Levier de performance et de confiance, celle-ci concerne tous les dirigeants. Alors, pour savoir si vous avez adopté les piliers d’une gouvernance équilibrée, Bpifrance Le Lab vous propose un court questionnaire afin de découvrir votre profil.

Défi de la gouvernance : 3 profils de dirigeants

La dernière enquête de Bpifrance Le Lab sur la gouvernance a permis d’identifier trois profils de dirigeants : les attentistes, les empiriques et les précurseurs.

Les Attentistes : interroger sa gouvernance pour s’améliorer en tant que dirigeant

  • Le chiffre du Lab : 20 % des dirigeants de PME-ETI interrogés pour cette étude font partie des « Attentistes ».
  • Le profil : Moins intéressés par le sujet de la gouvernance que les autres, ils passent beaucoup de temps sur l’opérationnel, remettent moins en question leurs propres compétences et organisent peu de débats d’idées avant de prendre leurs décisions stratégiques.
  • Les chantiers prioritaires : S’approprier le sujet de la gouvernance, sortir de l’opérationnel, interroger leurs compétences de dirigeant et instaurer des prises de décision collégiales
  • Parole de dirigeant : « La bonne gouvernance incite à prendre un recul salutaire sur le quotidien et l’opérationnel », Laurent Lafarge, directeur général, Annevia

Les Empiriques : formaliser et équilibrer sa gouvernance

  • Le chiffre du Lab : 63 % des dirigeants entrent dans cette catégorie
  • Le profil : Les empiriques n’ont pas nécessairement formalisé de plan stratégique mais disposent d’autres outils de partage d’informations. Dans leur majorité, ils ont formé un comité de direction. Toutefois, le dirigeant demeure de loin le plus déterminant au moment des prises de décisions. Les collaborateurs commencent à être sollicités lors des prises de décision opérationnelles, mais aussi stratégiques.
  • Les chantiers prioritaires : Ébaucher une vision du futur de l’entreprise, formaliser une stratégie à formaliser et la communiquer, veiller à l’engagement des salariés et ouvrir la gouvernance à des experts indépendants.
  • Parole de dirigeants : « Les bonnes idées viennent souvent d’en bas. Dans l’entreprise, il faut un système qui permette de s’appuyer sur la base. Le top-down, pour moi, c’est fini. L’entreprise moderne qui réussit est celle offrant la possibilité aux collaborateurs de définir leurs propres objectifs. Un objectif doit être accepté par le collaborateur. Et, qui mieux que le collaborateur pour définir les objectifs qu’il va devoir s’approprier et poursuivre par la suite ? », Jean-Louis Jarry, président, VLAD

Les Précurseurs : une gouvernance toujours plus pertinente, résiliente et formalisée

  • Le chiffre du Lab : 17 % apparaissent comme des « Précurseurs ».
  • Le profil : Ces dirigeants ont déjà défini les valeurs de l’entreprise et travaillé sur un plan stratégique. Ils considèrent la présence d’un codir et d’un conseil d’administration comme indispensable au développement de leurs activités. Ils cherchent constamment à interroger leurs intuitions personnelles, à organiser des débats d’idées pertinents et à impliquer leurs collaborateurs lors des prises de décision.
  • Les chantiers prioritaires : Organiser le partage des pouvoirs, unir salariés et actionnaires, tirer le meilleur de la collégialité, sans sacrifier l’agilité et enfin faire évoluer sa gouvernance en fonction des besoins fluctuants de sa PME-ETI.
  • Parole de dirigeant : « On s’inscrit dans une gouvernance collective d’entreprise. Je ne voudrais pas reproduire dans mon organisation des modèles hiérarchiques que j’ai pu rencontrer par le passé. Mais nous ne sommes pas pour autant dans le monde des bisounours ; tous les postes et toutes les fonctions sont définis et chacun sait ce qu’on attend de lui », Philippe Jochem, directeur général, Artur’In

Téléchargez l’étude « La gouvernance des PME-ETI : levier de confiance et de performance » sur le site de Bpifrance Le Lab et retrouvez tous les leviers à actionner pour repenser la gouvernance de votre entreprise selon votre profil.

Gouvernance : comment tenir des AG et respecter les délais comptables en temps de confinement ?

Difficile pendant cette période de crise liée à l’épidémie de Covid-19 de maintenir une gouvernance normale de votre entreprise ou encore de respecter les délais comptables. Alors, pour vous accompagner, le gouvernement a publié une série d’ordonnances afin d’adapter les dispositions actuelles en termes d’obligations juridiques des entreprises, ainsi qu’une FAQ sur la tenue des AG et le respect des délais comptables. Bpifrance Création vous en dit plus.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil