Guillaume Juge (Kayentis), un entrepreneur exportateur

Kayentis développe des solutions, intuitives et innovantes, d’évaluation électronique des résultats cliniques (eCOA) pour les sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie notamment. A la tête de cette PME iséroise, Guillaume Juge. Focus sur un entrepreneur qui exporte la technologie française.

  • Communication
  • Bpifrance Excellence
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • 02 mars 2018
  • Temps de lecture: 1 min
Guillaume Juge

Commercial de formation, Guillaume Juge a rejoint, à l’âge de 26 ans, la société Eurest, une enseigne de restauration collective du groupe Compass qui compte plusieurs centaines de milliers de salariés dans le monde. Il y a passé dix ans, avant de réorienter sa carrière en rejoignant Kayentis, une petite structure fondée trois ans plus tôt. « J’avais besoin de mieux voir les résultats de mes actions », explique-t-il.

Créée en région parisienne et aujourd’hui basée à Montbonnot, dans l’Isère, Kayentis propose aux laboratoires pharmaceutiques des solutions logicielles leur permettant de collecter des données auprès des patients lors d’essais cliniques.