HMR, gardien du patrimoine de demain

Spécialisée dans la restauration des monuments historiques, HMR mêle avec exigence tradition et innovation pour traiter ses chantiers. Un savoir-faire que son gérant, Patrick Geoffray, souhaite perpétuer. 

« Un peuple qui ne sait pas d’où il vient ne sait pas où il va » affirmait  Stéphane Bern, le 11 octobre dernier à Bpifrance Inno Génération. Le journaliste et écrivain estime en effet que la construction du monde de demain passe aussi par la sauvegarde « de ce qui est arrivé jusqu’à nous » : le patrimoine. Et Patrick Geoffray en est l’un des gardiens. C’est « par amour de la pierre et pour la beauté des vestiges » qu’il s’est tourné vers la restauration des monuments historiques et qu’il est devenu gérant d’HMR. Pour lui, sa profession « est un métier d’art » car il existe en France « une multitude de pierre, toutes différentes, demandant un véritable travail de précision ».

Quand passé et présent s’entremêlent

C’est en 2010 qu’HMR voit le jour. Cette société, spécialisée dans la restauration des monuments historiques, mêle tradition et innovation pour mener à bien ses projets. La création de nouvelles techniques est donc importante, « surtout en ce qui concerne le levage des pierres ou encore le transport des matériaux » nous apprend Patrick Geoffray. Néanmoins, il considère que « certaines techniques de travail traditionnelles, mises au point par nos ancêtres, restent primordiales et ne peuvent être remplacées ». Passé et présent s’unissent ainsi pour produire un résultat des plus exigeants, car « pour beaucoup de Français, c’est l’histoire de notre pays qui se reflète au travers de ce patrimoine ».

Perpétuer le savoir-faire

La restauration des monuments historiques est pourtant un secteur qui attire de moins en moins les jeunes. Pour contrer cette future pénurie de main d’œuvre et attirer les talents, le gérant d’HMR estime qu’il est de son devoir de leur « transmettre la passion et les valeurs de cette belle profession ». Comment ? Il répond qu’il serait pertinent de « les sensibiliser au métier de la pierre en les invitant à participer à des journées sur des chantiers et en les impliquant, par exemple, dans la taille d’un bloc de pierre ». Il estime en effet que « certaines passions se découvrent par le toucher et le travail de la matière ».

Et quand on lui parle de ses projets pour le futur, cette perpétuation du savoir-faire vient en premier. Il espère en effet « pouvoir un jour transmettre la société à un amoureux de la pierre », comme lui. D’ici là, Patrick Geoffray ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! Avec ses équipes, il souhaite « développer l’utilisation des matériaux bio comme le chanvre » sur de futurs chantiers.

Revivez l’intervention de Stéphane Bern lors de Bpifrance Inno Génération.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

On ne vous présente plus le Digital Guide, l'application mobile destinée aux dirigeants de PME proposant des conten… https://t.co/TwTRTyrc0b