Industrie française : beau retour de croissance !

Bonne nouvelle pour l’industrie française, puisque la fin du troisième trimestre 2019 marque deux ans de croissance du nombre d’emplois ! Sur les douze derniers mois, ce sont même 19 000 emplois qui ont été créés. Un chiffre de bon augure pour un bilan annuel très positif auquel la French Fab a très certainement contribué. Conséquence directe de ce renouveau, les professions les plus prisées sur le marché du travail s’orientent vers l’IIoT (l’internet des objets industriels) et l’électronique.

Un secteur industriel en plein renouveau

Ces chiffres proviennent de l’INSEE, et succèdent à une décennie plutôt difficile pour l’industrie française, marquée par un secteur en perte de vitesse et un nombre d’emploi en recul. Mais cette tendance semble aujourd’hui s’inverser !

Elle reprend le chemin de la croissance avec solidité, puisque le nombre d’emplois dans l’industrie était en hausse à partir de fin 2017, alors même que la tendance était au ralentissement dans les tous les autres secteurs, notamment les services marchands.

En 2018, les Echos notaient même qu’une usine ouvrait ses portes tous les trois jours en France, signe manifeste de la santé du marché. Autre chiffre révélateur de ce retour en grâce, le taux d’utilisation des machines qui progresse : 83 % aujourd’hui, contre 72 % en juin 2009, son point le plus bas… indiquant des carnets de commande qui se remplissent.

Des métiers qui recrutent

Un autre signe de la bonne santé de l’industrie française, toujours sur le sujet des recrutements, c’est le dynamisme des métiers qui tournent autour de l’industrie du futur, la grande tendance actuelle.

D’après une étude de Michael Page, les métiers traditionnels du secteur que sont les métiers du SAV, de la maintenance, de chef d’équipe et de conception/projection restent 4 des 5 professions les plus dynamiques, mais la première place du podium revient au poste de technicien en automatisme et robotique. Un poste qui était absent des précédents classements, puisqu’il apparait aujourd’hui comme un des métiers émergents.

Les autres professions en devenir ?

  • Ingénieur en cybersécurité industrielle, incontournable dans des usines de plus en plus lourdement informatisées, et pour garantir la sécurité des systèmes connectés IIoT (Industrial Internet of Things).
  • Technicien concepteur d’objet connecté, dans la même veine, puisque ce sont ces objets « intelligents » qui rendent possible une grande partie des usines du futur et de l’industrie 4.0.
  • Ingénieur en électronique embarquée, pour satisfaire la demande croissante de l’industrie en composants électroniques, vitaux pour automatiser la production.

La conclusion optimiste de cette semaine nous provient également de l’INSEE, qui indique que les intentions d’investissement dans l’industrie sont en hausse depuis 5 ans, une progression en dent de scie, certes, mais  une progression néanmoins. Il y avait tout de même 12,5 % d’intentions d’investir dans l’industrie manufacturière de plus en juin 2019 qu’en janvier !

Sources : Emploi salarié par secteur – INSEE
Évolution prévue des investissements par rapport au semestre précédent – INSEE
Taux d'utilisation des capacités de production – INSEE
Quels sont les cinq métiers de l’industrie au salaire prometteur en 2020? – Usine Nouvelle

A propos du chiffre de la semaine

Le chiffre de la semaine, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, il porte sur des thèmes relevant de l’entreprise, tels que le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil